Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 18 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Sénatoriales : La République en marche reconnaît une élection "plus difficile"

"Je souhaitais que nous soyons plus nombreux" a estimé François Patriat, patron du groupe LREM au Sénat.

Revers

Publié le
Sénatoriales : La République en marche reconnaît une élection "plus difficile"

Avec moins de 30 élus - au lieu des 60 initialement visés - c’est un premier revers électoral pour la République en Marche. Dans un communiqué, le parti présidentiel a jugé que ce scrutin est "par nature plus difficile pour un jeune mouvement", mais que la volonté était désormais de "construire des majorités d'idées". "Miroir des élections locales de 2014 et de 2015", cette élection "ne reflète pas les nouveaux équilibres politiques" et "les grands électeurs n'ont pas encore acté le dépassement des clivages que les Français ont déjà opéré dans les urnes à l'occasion des élections présidentielles et législatives", a écrit La République en marche dans un communiqué.

Avant de saluer tout de même "l'élection pour la première fois de sénateurs La République En Marche" avec leur propre étiquette "dans cette assemblée".  

François Patriat, patron du groupe LREM au Sénat, a quant à lui concédé que ce n’est pas "une victoire bien entendu". Et de poursuivre :  "Je souhaitais que nous soyons plus nombreux". De son côté, Laurent Wauquiez, principal favori pour la présidence des Républicains en décembre prochain, a déclaré que Twitter : "Félicitations aux sénateurs LR élus aujourd'hui. Un premier avertissement pour un President coupé de nos territoires".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Salgado - 25/09/2017 - 10:49 - Signaler un abus Patriat est malade!

    C'est un idolatre de Macron.Cumulard toute sa vie,il reclame du changement.,plus de jeunes .Je pense qu'il n'est pas remis de son accident........

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€