Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 19 Juillet 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Le Sénat restreint l'aide médicale d'Etat (AME) contre l'avis du gouvernement

Le Sénat a voté le remplacement de l'AME par une "aide médicale d’urgence", concentrée sur les maladies graves.

Les papiers, c'est la santé

Publié le
Le Sénat restreint l'aide médicale d'Etat (AME) contre l'avis du gouvernement

 Crédit CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

Le Sénat a transformé l'aide médicale d'Etat (AME), permettant l'accès aux soins des étrangers sans papiers, en une "aide médicale d'urgence", jeudi Au troisième jour de l’examen du texte, les sénateurs ont adopté ce jeudi soir l’article 10AA, à une courte majorité. 144 sénateurs ont voté en faveur de la mesure, 137 contre, et 62 se sont abstenus.

"L'amendement du Sénat réservant l'AME aux soins urgents est contraire à une politique de santé publique responsable visant à soigner le plus vite possible.

Il ne peut aboutir qu'à l'engorgement des urgences, augmenter le coût des soins et favoriser l'émergence de maladies contagieuses", a réagi la ministre de la Santé et des Solidarités Agnès Buzyn samedi matin sur Twitter.

La modification, introduite en commission des Lois par le sénateur Roger Karoutchi, offrirait une prise en charge uniquement dans le traitement des "maladies graves et des douleurs aiguës", les vaccinations réglementaires, les soins liés à la grossesse ou encore la médecine préventive.

Elle a été votée grâce au groupe LR. Les groupes Union centriste et Les Indépendants se sont abstenus, tandis que les autres groupes, dont LREM, ont voté contre.

Depuis la création de l’AME en 2001, le nombre de bénéficiaires de l'AME est passé de 100.000 à 311.000. Son budget a atteint 923 millions d’euros, à l’issue de la dernière loi de finances.

 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par borissm - 23/06/2018 - 16:08 - Signaler un abus L'AME est l'une des raisons les plus importantes

    de l'attractivité de la France pour l'immigration.

  • Par Anouman - 23/06/2018 - 18:28 - Signaler un abus AME

    Ils se font plaisir puisque ça ne passera pas à l'assemblée. On peut quand même s'interroger sur ceux qui se sont abstenus. S'ils ne sont pas capables de se prononcer sur un projet aussi simple ils feraient mieux laisser leur place à d'autres.

  • Par Liberdom - 24/06/2018 - 10:02 - Signaler un abus AME = gouffre à pognon.

    plus d'un milliard d'€ par an est le prix de l'AME. Mais,comme l'affirmait un "expert" sur France Info il y a quelques jours les étrangers en situation irrégulières ne coutent rien au contribuable; comme d'ailleurs les nombreux centres d'accueil, la nourriture, l'argent de poche des migrants.

  • Par tananarive - 24/06/2018 - 15:11 - Signaler un abus Les passeurs ils les payent.

    En France c'est les cons-tribuables qui payent pour les envahisseurs.

  • Par POLITQ - 24/06/2018 - 19:07 - Signaler un abus FUMIERS DE DEPUTES

    Jamais nos POURRIS DE DEPUTES, nos immondes pourritures de LREM, LR, PS, PC, insoumis, UDI, Verts, etc, etc, n'accepteront de RESPECTER LA DEMOCRATIE, LES SOUHAITS DE LA MAJORITE ! Sauf Debout la France et RN.

  • Par Poussard Gérard - 24/06/2018 - 20:22 - Signaler un abus Un coup d'épée dans l'eau

    Puisque les godillots du nazillon vont rétorquer cette décision. . Toujours plus de migrants soignés par nos médecins payés par nous pour des clandestins qui n'ont jamais cotisé. . Beurk

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€