Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 26 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Sénat : Alexandre Benalla et Vincent Crase officiellement convoqués le 19 septembre

Les deux principaux protagonistes de l'affaire Benalla devront bientôt s'expliquer devant la commission d'enquête du Sénat. Ils viennent d'être officiellement convoqués, selon des précisions de l'AFP.

Auditions décisives

Publié le
Sénat : Alexandre Benalla et Vincent Crase officiellement convoqués le 19 septembre

 Crédit Naguib-Michel SIDHOM / AFP

Ils étaient les deux acteurs clés de la vidéo dévoilée par la rédaction du Monde cet été sur les faits de violences commis en marge des défilés du 1er mai à l'égard de manifestants place de la Contrescarpe. Alexandre Benalla et Vincent Crase sont donc officiellement convoqués devant la commission d'enquête du Sénat à la date du 19 septembre 2018. Cette information a été dévoilée par l'AFP, ce jeudi 13 septembre. L'ancien réserviste Vincent Crase, présent lors des interpellations mouvementées de la place de la Contrescarpe, est également convoqué par la commission d'enquête du Sénat. 

Selon un document dont l'AFP a pu prendre connaissance, la convocation officielle à la réunion de la commission des Lois du Sénat précise qu'Alexandre Benalla est convoqué à 8h30 et Vincent Crase à 10h30.
Cette convocation a été reçue jeudi par les sénateurs. 
 
L'information avait été évoquée ces derniers jours provoquant la colère et la stupeur d'Alexandre Benalla. Elle est désormais officialisée. 
 
L'ancien chargé de mission de l'Elysée a violemment critiqué le rôle des sénateurs dans le cadre d'un entretien avec France Inter cette semaine. Gérard Larcher, le président du Sénat, a tenu à lui répondre et à défendre la commission d'enquête sénatoriale, sur le plateau de LCI
 
Ces auditions devraient permettre d'éclaircir les ultimes zones d'ombre de cette affaire. Ce scandale a empoisonné l'été d'Emmanuel Macron et du gouvernement qui connaissent une importante chute dans les sondages.
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par LOTHARINGIEN 31 - 14/09/2018 - 10:19 - Signaler un abus Le Président du Sénat Gérard

    Larcher aurait été sermonné par Jupiter protégeant son petit copain ... il n'y aurait pas comme une ingérence de l'exécutif ? Fera- t' il de même avec les juges si l'affaire vient devant eux ? on n'ose y croire ... On se demande bien ce qui pousse Macron à être aussi bienveillant envers celui qui le met dans la m...e ... Une forte (très forte , très , très forte) amitié . Il est vrai qu'il est "fier" de l'avoir embauché ... Une caractéristique de sa personnalité est son appétence pour les homos , les musulmans et les vieilles dames, ce qui l'entraîne vers de surprenantes attitudes ... mais enfin c'est bien son droit et tant que cela n'empiète pas sur son activité présidentielle .... (enfin on l'espère ! )

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€