Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 21 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Selon le Pape, un pays doit accueillir des réfugiés "en fonction de ce qu’il peut"

Le Pape François a effectué un déplacement en Suisse ce jeudi 21 juin. A son retour, il s’est exprimé sur la crise migratoire.

Bénédiction du Vatican

Publié le
Selon le Pape, un pays doit accueillir des réfugiés "en fonction de ce qu’il peut"

 Crédit ALBERTO PIZZOLI / AFP

Le souverain pontife s’est à nouveau exprimé sur le sujet des réfugiés et des migrants. Le Pape François a fait ces nouvelles déclarations à l’issue de son voyage en Suisse cette semaine. 

Le Pape a estimé qu’il fallait mettre en œuvre quatre concepts essentiels : "accueillir, accompagner, organiser, intégrer". Ces préceptes doivent être, selon lui, appliqués avec "prudence", signe de la "vertu du gouvernement". 
 
Selon le Pape François, un "pays doit accueillir des réfugiés en fonction de ce qu’il peut, de ce qu’il peut éduquer, intégrer, donner du travail". 
 
Le représentant du Vatican et de l’Église a précisé que la gestion des ces problèmes était "difficile" car "nous sommes en train de vivre une vague de réfugiés qui fuient les guerres et la faim".  Le Pape a indiqué qu’il appréciait la tentative des "gouvernements européens qui sont en train de penser à un plan d’urgence pour investir intelligemment dans les pays d’où viennent ces gens en donnant du travail et une éducation". 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ISABLEUE - 22/06/2018 - 14:21 - Signaler un abus Bien

    ben nous on peut pas...

  • Par Stargate53 - 22/06/2018 - 15:11 - Signaler un abus C est équilibrée comme déclaration pontificale !

    Le critère intégrer résume bien les difficultés de la France. ! Il ne suffit de vouloir mais de pouvoir le faire ! Ce qui m étonnera toujours c est que nous devons apporter des solutions pour des problèmes provoqués par les gouvernements des pays exportateurs de misère qui n ont rien à faire de leur population en vérité ce qui compte c est qu’ils s’enrichissent personnellement ces corrompus ou adorateurs de la guerre et gourous religieux. Si on y ajoute tous les passeurs et mafias qui vivent très bien de l exploitation de la souffrance humaine nous avons les 2 causes du malheur des migrants, otages de tout ce monde de dépravés ! et c est à nous population européenne que l on demande de corriger ces dérives en accueillant tout ceux qui fuient leur pays pour un monde meilleur ! C est quand même fort de café ! Tous ces salauds connaissent la cohorte d utopistes dégoulinant de bons sentiments qui animent les fanatiques des droitsdelhommismes (vivent de l argent magique de l état donc nos impôts) alors pourquoi se gênerait-ils d exploiter cette faille démocratique issue de la fameuse charité chretienne ! C est cynique mais cela marche et c est exploité à fond !

  • Par A M A - 22/06/2018 - 15:32 - Signaler un abus Qui fixera le seuil?

    Qui fixera le seuil?

  • Par J'accuse - 22/06/2018 - 15:47 - Signaler un abus Ces conditions sont stupides

    Éduquer des adultes ? Intégrer des musulmans qui veulent garder la charia ? Donner du travail alors qu'il y a du chômage ?

  • Par attila - 22/06/2018 - 17:15 - Signaler un abus le pape

    qu'il s'occupe de ses curés pédos !!

  • Par winnie - 23/06/2018 - 07:29 - Signaler un abus Depuis Jean paul 2....

    Tous les papes sont communistes, immigrationistes. Pourtant il fut un temps ou les papes defendaient la chretiente, ou est il se temps la?

  • Par REVERJOVIAL - 23/06/2018 - 11:32 - Signaler un abus changer les mentalités vrai chemin vers le développement

    La principale source de misére c'est la culture et la religion responsable de coutumes archaïques qui empêchent le développement et la modernité source de richesses. Et ce n'est pas gagné quand voit des millions de musulmans incapables en Europe de se remettre en cause et de répéter les mêmes causes religieuses responsables des conséquences de leurs arriérations dans leurs pays. Nous serons tous emportés par cette vague mortifére d'une religion incapable de survivre sans envahir et parasité les civilisations qui l'entourent.

  • Par vangog - 23/06/2018 - 11:58 - Signaler un abus La seule chance pour les pays du tiers-monde de s’extirper

    de la pauvreté, est de conserver leurs forces vives, et notamment les populations les plus riches et les plus éduquées, soit ceux qu sont exploités par les mafias caritativo-gauchiste....ce pape est très con! Circonstance atténuante: ce pape est gauchiste...

  • Par Pharamond - 23/06/2018 - 19:57 - Signaler un abus Le développement...

    C'est une nuance importante. Il serait bon aussi que le Pape interpelle les autorités politiques de ces pays, responsables en grande partie de cette situation par leur mauvaise gouvernance.Deux générations après,les indépendances,on n'a pas beaucoup progressé;comme le disait l'autre:"le développement,une croyance occidentale?Avec une démographie élevée et de faibles progrès en agriculture,industrie etc,sur quoi se greffes des conflits ethniques,le reflux de la masse migratoire n'est pas pour demain.

  • Par Pharamond - 24/06/2018 - 09:23 - Signaler un abus correction

    "sur quoi se greffent"

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€