Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 24 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Selon Henri Guaino, "l'Europe n'est pas un Etat"

"Le problème de l'Europe aujourd'hui, ce n'est pas celui de M. Cameron, le problème de l'Europe, c'est celui des peuples" a déclaré le député des Yvelines sur RTL.

Modèle

Publié le
Selon Henri Guaino, "l'Europe n'est pas un Etat"

"C'est la fin de l'Europe telle que nous essayons de la construire depuis le milieu des années 80", estime Henri Guaino.  Crédit Reuters

Invité au micro de RTL ce lundi matin, l'ancien conseiller de Nicolas Sarkozy a commenté les négociations sur le maintien ou la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne. "L'Europe va marcher autrement. (...) L'Europe, ce n'est pas un État, sauf pour les fous qui rêvent d'un fédéralisme européen, d'où les États auraient disparu, d'où les nations auraient disparu, d'où les peuples seraient expulsés", a déclaré le député LR des Yvelines. 

"Le problème de l'Europe aujourd'hui, ce n'est pas celui de M. Cameron, le problème de l'Europe, c'est celui des peuples.

Le problème de l'Europe, c'est que les chefs d'État et de gouvernement doivent convaincre, non pas les autres gouvernements, mais les peuples, les peuples (…) C'est la fin de l'Europe telle que nous essayons de la construire depuis le milieu des années 80", a-t-il également estimé.

"On fait la chaise vide ou on impose nous-mêmes nos règles jusqu'à ce qu'on discute et qu'on arrive à conclure de façon conforme aux intérêts vitaux de chaque pays", préconise ainsi l'ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, qui s'est également inquiété de la situation critique des agriculteurs français. 

"La France ne devrait plus siéger (à Bruxelles) tant qu'on ne pose pas sérieusement le problème agricole européen sur la table parce qu'on ne s'en sortira pas autrement. Ça ne suffira peut-être pas, mais c'est une condition absolument nécessaire. Il en va de même pour l'industrie", prône Henri Guaino.

 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Lafayette 68 - 22/02/2016 - 15:03 - Signaler un abus Se poser des questions ....

    ...c'est bien mais se positionner politiquement et courageusement c'est mieux.

  • Par clint - 22/02/2016 - 15:12 - Signaler un abus Guaino est prêt pour aller au FN !

    Je comprends mieux maintenant l'intervention de Sarkozy le jour de sa présidence pour glorifier Guy Mocquet. Ca aurait pu être un discours écrit pour MLP/Philippot à Colombey les 2 églises !

  • Par cloette - 22/02/2016 - 16:21 - Signaler un abus Comment l'Europe pourrait être un État ?

    avec 28 nations qui ruent dans les brancards !

  • Par von straffenberg - 22/02/2016 - 17:40 - Signaler un abus le courage politique

    Peu de politiciens socialistes en ont ; En ce qui concerne la crise agricole seule la solution à Mr Guaino est valable Si Hollande était aussi incisif que Cameron nous n'en serions pas là mais on préfère tirer gloriole de la nomination d'un inutile commissaire européen .

  • Par Jean-Benoist - 22/02/2016 - 23:38 - Signaler un abus si sarko

    Est empêché de se présenter, je vote Guaino, un homme politique courageux qui ne sort pas de l'Ena et ne méprise pas les français

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€