Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 27 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Sécurité sociale : un déficit moins élevé que prévu en 2015

Selon nos confrères du Monde, le déficit devrait s'élever à 6,6 milliards d'euros en 2015 contre 9,7 milliards d'euros en 2014 soit une baisse de 3,1 milliards d'euros.

Du mieux

Publié le
Sécurité sociale : un déficit moins élevé que prévu en 2015

Le chiffre est largement en deçà des prévisions qui tablaient sur 9 milliards d'euros.  Crédit wikipédia

Enfin une bonne nouvelle. Michel Sapin a annoncé ce mardi que le déficit de la Sécurité sociale pour l'exercice 2015 serait "plus faible que prévu". Si le chiffre définit n'est pas connu, le ministre des Finances s'est réjoui d'une meilleure "maîtrise des dépenses". Selon nos confrères du Monde, le déficit devrait s'élever à 6,6 milliards d'euros en 2015 contre 9,7 milliards d'euros en 2014 soit une baisse de 3,1 milliards d'euros. Le chiffre est également largement en deçà des prévisions qui tablaient sur 9 milliards d'euros.

Cette amélioration est due à la hausse des recettes consécutives à la reprise de la création d'emplois. Les dépenses ont aussi été plus réduite que prévues. Une meilleure maîtrise des dépenses qui n'a pas pour autant "diminué le niveau de remboursement aux assurés, et sans qu'on ait placé les hôpitaux publics dans une situation intenable", souligne Michel Sapin. 

Une nouvelle qui a enthousiasmé Marisol Touraine. La ministre de la Santé s'est fendue d'un tweet :  "Déficit sécu : le redressement des comptes va encore + vite que prévu grâce à nos réformes, sans déremboursement, avec des droits nouveaux."

De manière plus générale, le déficit public devrait également être inférieur aux prévisions pour 2015. Le chiffre officiel sera connu le 25 mars, lors de la publication par l'Insee des comptes nationaux et de la dette des administrations publiques pour le quatrième trimestre 2015.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Yves3531 - 15/03/2016 - 17:43 - Signaler un abus Comme la Grèce...

    probablement les comptes sont ils truqués pour anesthésier Bruxelles et passer 2017 tranquille ! De toutes façons pour la gauche, ça sent le sapin...!

  • Par vangog - 15/03/2016 - 19:22 - Signaler un abus "Sans deremboursements"...oh! Marisol-la-menteuse...

    sous le socialisme, les deremboursements se sont accélérés de manière surréaliste, aboutissant à des ordonnances de soins courants dont les trois-quarts des médicaments sont deremboursés. Idem pour les soins dentaires, analyses, lunettes etc...et lorsque les médicaments et soins sont deremboursés, ils le sont doublement: ils ne sont plus remboursés ni par la SS, ni par la mutuelle. Ceci se traduit par un découragement généralisé de l'offre de soin, ce qui permet à la sécu et aux mutuelles de gagner sur tous les tableaux, et ceci pénalise les personnes modestes qui perdent sur tous les tableaux...le socialisme, quoi!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€