Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 13 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Des scientifiques se dressent contre des programmes de Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon

Certaines positions de la candidate du FN et du candidat de La France insoumise nuiraient à la recherche française, selon un collectif de chercheurs.

En colère

Publié le
Des scientifiques se dressent contre des programmes de Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon

Ce jeudi 20 avril, un collectif de neuf chercheurs a publié dans Le Monde une tribune qui fustige certaines propositions de Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon. Les scientifiques y exposent leur "pires" craintes. Parmis les signataires de cette tribune figurent : Jean Jouzel, prix Vetlesen 2012 et membre de l'équipe de campagne de Benoît Hamon, Cédric Villani, médaille Fields 2010 et membre du comité de soutien d'Emmanuel Macron, Françoise Barré-Sinoussi, prix Nobel de médecine 2012 ou encore Claude Cohen-Tannoudji, prix Nobel de physique 1997.

La recherche en danger

Ils s'attaquent d'abord au programme de la candidate du Front national. "En stigmatisant l'Union européenne comme elle le fait, en appelant à un repli national, elle contribuerait à couper la France de ses partenaires étrangers, alors que la recherche est une activité fondamentalement internationale", préviennent-ils.

>>> À lire aussi : Après la péniche, le jet insoumis de Mélenchon : petit voyage entre amis (du luxe)

Puis, ils évoquent  "la violence destructrice des réformes" de Jean-Luc Mélenchon, égrainant certaines propositions du candidat de la France insoumise. Selon eux, "la mesure la plus stupéfiante" de son programme est la suppression de l'autonomie des universités, "niant aux universités toute possibilité de développer une quelconque politique scientifique dans la durée".

"La fuite des cerveaux"

Leurs autres craintes : "la suppression de l'Agence nationale de la recherche (ANR) et du Haut Conseil de l'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur (HCERES)", "l'interdiction pour les chercheurs de recevoir toute rémunération issue du secteur privé, et la suppression pure et simple du crédit d'impôt recherche (CIR)". Selon eux, cela nuira "gravement aux liens entre recherche et industrie". In fine, ils estiment que "la disparition des primes au mérite aggravera le manque de reconnaissance des chercheurset et accélérera la fuite des cerveaux".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Deudeuche - 20/04/2017 - 14:55 - Signaler un abus Soyons clairs; Mélenchon =

    Vive le Canada ou l'Australie. Tirons nous, même les vieux!

  • Par langue de pivert - 20/04/2017 - 16:22 - Signaler un abus Mélanchon des cerveaux il en

    Mélanchon des cerveaux il en a pas besoin ! Sinon comment sera-t-il élu ! Ce qu'il lui faut c'est du bétail ! Une populace de frustrés ! Des CGTistes commiss

  • Par langue de pivert - 20/04/2017 - 16:38 - Signaler un abus on se calme ! doucement sur le clavier oiseau analphabête !

    ...aires de quartier pour dénoncer les déviants et les contre-révolutionnaires ! Les miens j'ai déjà la liste et les adresses ! Des types comme Mélanchon si les urnes peuvent le faire rentrer ...pour le faire sortir ça sera une autre histoire ! Castro avait dit qu'il reprendrait son métier d'avocat dès la révolution gagnée ! On connait la suite ! Au Venezuela des gens meurent en ce moment pour leur liberté et pour manger ! Des déviants, des contre-révolutionnaires ? "Qu'ils partent tous" disait ce margoulin rubicond ! Ben les cerveaux c'est sûr qu'ils traîneront pas ! Une pelle une pioche et dans les champs les autres ! Dans les camps ! Comme son pote le pol-pot...qui avait fait se universités dans une cellule du PCF ! Les cocos on en veut pas ! "qu'ils partent tous" ! En corée du nord ! Et qu'ils y crèvent la gueule ouverte ! A ben bon m'énerve le Méchancon ! Bon on se calme c'était une blague, un cauchemar ! A ben j'aime mieux ça ! Bon j'vais boire une petite bière pour me remettre !

  • Par toupoilu - 20/04/2017 - 17:13 - Signaler un abus Concernant Marine, la critique est un peu ridicule.

    Ce n'est pas parce qu'on redeviendrait éventuellement un pays souverain que la coopération cesserait. Il n'y a quasiment que des pays souverains dans le monde, et la recherche coopère internationalement et y est souvent fructueuse. Le CERN par exemple comprend la Norvège, Israël et la Suisse, qui ne font pas partie de l'UE.

  • Par vangog - 21/04/2017 - 01:27 - Signaler un abus Depuis le gauchisme, la France ne crée plus...

    et ces scientifiques médiocres croient encore que l'argent génère la créativité...Ces benêts ne savent-ils pas que la création se nourrit de liberté, d'audace et d'échecs, mais l'argent y est pour peu de chose, excepté pour les médiocres qui ont besoin de temps, beaucoup de temps, beaucoup trop...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€