Dimanche 20 avril 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Sauter le petit déjeuner augmente les risques de diabète

Ce sont les résultats d'une étude publiée dans l'American Journal of Clinical Nutrition.

Indispensable

Publié le 2 mai 2012
 

Indispensable, le petit déjeuner. Les preuves ne cessent de s’accumuler en faveur du repas souvent considéré comme “le plus important de la journée”. Il était déjà démontré que ceux qui n’en prennent pas souffrent d’un manque notable d’énergie et de mémoire durant la journée. Ils sont aussi, paradoxalement, plus sujets à la prise de poids. Le petit déjeuner serait aussi l’une des clés d’un régime réussi.

Mais surtout, fait nouveau, il réduirait les risques de diabète de type 2. Une étude, publiée dans l'American Journal of Clinical Nutrition, montre que ceux qui sautent régulièrement le petit déjeuner ont 21%  de chances de plus que ceux qui en prennent systématiquement de développer un diabète, et ce quel que soit leur masse corporelle et la qualité du repas.

Les résultats de cette étude confirment ceux de recherches précédentes, qui étaient arrivées aux mêmes conclusions. Les scientifiques pensent qu’un petit déjeuner aide le corps humain à maintenir un taux ce sucre stable dans le sang tout au long de la journée.

Lu sur The New York Times

 


Fermer