Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 21 Juin 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Sarkozy, Macron, Darmanin... Enregistré à son insu, Laurent Wauquiez balance sur le monde politique

Devant des étudiants, Laurent Wauquiez a déclaré que Sarkozy surveillait les portables de ses ministres, que Darmanin est un "Cahuzac puissance 10" et qu'une "cellule de démolition" de Fillon a mise en place par le camp Macron.

Il s'est lâché

Publié le
Sarkozy, Macron, Darmanin... Enregistré à son insu, Laurent Wauquiez balance sur le monde politique

Mise à jour, 17h : Dans une tribune publiée samedi sur Twitter, des étudiants de l'EM Lyon écrivent que "les “phrases chocs” prononcées par M. Wauquiez s’inscrivaient dans le cadre de réponses aux questions que nous lui posions, sur un ton au moins équivalent. (...) Nous tenons à préciser que le cours ne pouvait avoir lieu que dans un climat de confiance mutuelle. Ce contrat a été rompu par un enregistrement à son insu et nous le déplorons amèrement." Ils en profitent pour remercier Laurent Wauquiez "pour la transparence dont il a fait preuve" et dont l'extrait de Quotidien ne retransmet "qu’une infime partie".

 

Mise à jour, 14h40 : Laurent Wauquiez "s'est excusé" auprès de Nicolas Sarkozy, qui "en a pris note", a indiqué l'entourage de l'ancien chef de l'Etat à l'AFP. Les proches de Nicolas Sarkozy"démentent" par ailleurs "formellement cette grotesque histoire d'écoutes." 

 

Laurent Wauquiez était invité jeudi par l'école de commerce de l'EM Lyon à donner un cours à des étudiants de façon "apolitique". Pour que cette intervention soit un "espace de liberté", le patron des Républicains a insisté auprès des étudiants pour qu'ils n'enregistrent et ne retranscrivent pas ses propos. Une consigne qui n'a pas été respectée : l'émission "Quotidien" a dévoilé vendredi soir un enregistrement sonore de son intervention.

Dans le montage publié par l'émission de Yann Barthès, on entend Laurent Wauquiez tirer à boulets rouges sur l'ensemble du monde politique. 

L'une de ses cibles est le ministre Gérald Darmanin, visé par une plainte pour viol. "C'est du Cahuzac puissance 10", déclare Laurent Wauquiez. "Le type sait très bien ce qu'il a fait, il sait très bien ce qui va arriver", ajoute-t-il, prédisant qu'il "va tomber". "Vous penserez à moi dans les semaines qui viennent, mais, lui, je ne lui promets pas un grand destin, parce que ça va faire très mal et ça va devenir l'incarnation de ce qu'a été Cahuzac."

Autre victime de Laurent Wauquiez : Nicolas Sarkozy. "Il en était arrivé au point où il contrôlait les téléphones portables de ceux qui rentraient en Conseil des ministres. Il les mettait sur écoutes pour pomper tous les mails, tous les textos, et vérifier ce que chacun de ses ministres disait au moment où on rentrait en Conseil des ministres", déclare-t-il.

Après avoir pointé le manque de charisme d'Angela Merkel et le fait qu'Emmanuel Macron ait copié son style "en bras de chemise", le patron des Républicains dit être certain que l'équipe d'Emmanuel Macron "a organisé" la victoire de François Fillon à la primaire de la droite puis sa "démolition". "objectivement, il a quand même eu un alignement de planètes assez inespéré. Que Fillon gagne la primaire et que derrière, il le démolisse… Je suis sûr et certain, qu’il l’a organisé, je pense qu’ils ont largement contribué à mettre en place la cellule de démolition." "Je n'ai aucun doute que le machin a été totalement téléguidé".

L'extrait se termine par une prédiction alarmiste, relative à la sécurité en France : "Je ne suis pas un adepte de la thèse du complot mais je pense qu'il est assez vraisemblable que, dans les trois à quatre ans, ça va péter très très mal et très très dur", prédit-il.

Samedi, Laurent Wauquiez a dénoncé auprès de l'AFP cette diffusion : "Les propos qui ont été diffusés par l’émission Quotidien ont été enregistrés de façon illégale, avec des méthodes peu déontologiques qui ouvrent la voie à des suites judiciaires". Le président des Républicains ajoute que ses propos ont été tenus dans un cadre privé, "parfois sur le ton de l'humour". "Il n'a par exemple jamais été question dans mon esprit de soutenir qu'on ait fait surveiller des membres du gouvernement dans le cadre du conseil des ministres."

Plusieurs responsables politiques ont réagi à ces propos :  "Diffamations, injures, vulgarité… Une conception particulière de l'enseignement… Les étudiants de l'EM Lyon méritent mieux !", a affirmé Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement, sur Twitter. Pour Christophe Castaner, secrétaire d'État chargé des Relations avec le Parlement, l'enregistrement montre "la vraie nature de Laurent Wauquiez : mépriser les journalistes, Nicolas Sarkozy ou Angela Merkel et même se convaincre qu'Emmanuel Macron le copie !"

 

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par assougoudrel - 17/02/2018 - 12:51 - Signaler un abus Comme le journalistes se taisent,

    il a certainement trouvé le moyen de se faire entendre, car il n'est pas con au point de ne pas savoir qu'il serait enregistré. Qu'il continue; les journalistes ont foncé tête baissée.

  • Par vauban - 17/02/2018 - 13:43 - Signaler un abus Il apparaît évident

    Que demander à ne pas être enregistré avait pour seul but justement de l'être! Il n 'y a que des journaleux pour pouvoir penser différemment

  • Par Deudeuche - 17/02/2018 - 14:07 - Signaler un abus Bravo !

    Darmanin Sarkozy Macron, que des reptiles!

  • Par cloette - 17/02/2018 - 14:09 - Signaler un abus Attention

    Laurent Wauquiez est très loin d'être un con . Et les cris de vierges effarouchées de Griveaux et Castaner sont très hypocrites si l'enregistrement vient d'eux plutôt que de la mouvance Pecresse ( une chance sur deux ). Mais après le complot contre Fillon, il faut évidemment s'attendre à des trucs contre Wauquiez , le soi-disant "méchant " . Alors que les méthodes de voyous, c'est depuis quand ? ( 2012 le lancement ? )

  • Par Poussard Gérard - 17/02/2018 - 14:12 - Signaler un abus Excellent. ...car notre président LR

    N'a pas insulté les français en les traitant illettrés, jaloux, fainéants, ou méprisé les derniers de cordée ou traité les français de criminels contre l'humanité en Algérie. ... Il est trash et j'aime sa façon de dire les choses..bravo finie leur tièdes et le en même temps du nazillon....

  • Par LICOT - 17/02/2018 - 15:35 - Signaler un abus ce n'est que le début!

    dommage! le quotidien au début était un journal ,intéressant,de l'humour ,et assez sympathique à suivre ,mais dans l'ambiance actuelle ,de dénonciations en tous genre ,ils ont choisi d'y mettre les mains ,tout le monde veut son scoop ! qu'importe le reste ,les soit disant journalistes baignent allègrement dans tout ce qui pue ,ce si fameux droit de la liberté de la presse , de protection des sources ,devrait être revu, non pas pour le supprimer,car de vrais journalistes en ont besoin ,pour se protéger ,ainsi que leur sources !,mais ne donner ce droit qu'aux réelles informations d'enquêtes touchant le pays! ,et non pas sur ces commentaires volés, achetés sans doute, il faut arrêter tout çà! tout le monde y gagnera ! sur ce , le quotidien ne cesse d'attaquer Wauquier ,nous voyons bien qu'il est la cible à abattre,comme tous les autres à droite,qui auront un certain avenir ,mais en même temps "pour être à la mode"Wauquier doit jouer habillement

  • Par clint - 17/02/2018 - 15:38 - Signaler un abus Bravo Wauquiez ! et sa réponse au "LR bis" de Pécresse !

    Ce qu'il a dit ne concerne que des politiques, pas comme Macron avec les ouvrières incultes, les gens du nord alcoolos, les ouvriers au SMIG refusant d'aller travailler à 250 km de chez eux, etc. Le LR bis de Pécresse et des ex juppéistes est entrain de tout faire pour marginaliser Wauquiez, en se prévoyant de la vraie droite ! Quant àSarkozy, que j'ai soutenu, il semblerait qu'il y ait depuis quelques temps un problèmes entre eux. Ca c'est de l'interne chefs LR !!

  • Par cloette - 17/02/2018 - 16:52 - Signaler un abus Si l'ambiance est lourde

    c'est que le gouvernement a été élu par défaut .

  • Par assougoudrel - 17/02/2018 - 18:15 - Signaler un abus Pour les "affaires" les journalistes

    trouvaient que Sarkozy était coupable. Aux infos, sur TF1, ce midi, ils disaient que Wauquiez n'avait aucune preuve contre Sarkozy; ce qui veut dire que c'est l'homme à abattre. Prendre la défense de N;S. de leur part est une grande nouveauté.

  • Par lemillanh - 17/02/2018 - 19:27 - Signaler un abus et la liberté de paroles dans un cénacle privé

    a t elle encore le droit d'exister? Heureusement que l'on peut s'exprimer même si tout se conjugue pour bâillonner les personnes que la pensée unique juge indésirable, pauvre pays qui se prétend être une démocratie et qui flingue tous ceux qui ne sont pas dans le moule, un jour reviendra...

  • Par spiritucorsu - 18/02/2018 - 01:00 - Signaler un abus Contrefeux!

    Tentative de contrefeux à l'instigation de la secte macrolâtre et de son grand gourou pour masquer les exploits de ses amis Hulot et Darmanin qui font la une des journaux.Rien que du beau monde!

  • Par l'enclume - 18/02/2018 - 11:06 - Signaler un abus Mort au con, vaste programme signé de Gaulle

    Pour une fois qu'un homme politique dit ce qu'il pense, les journalistes devraient l'en féliciter.

  • Par assougoudrel - 18/02/2018 - 12:04 - Signaler un abus Wauquiez aurait "demandé pardon"

    Sarkozy qui "aurait prit note". Si c'est le cas, à quoi rime ce cirque, car, à présent, on le fait passer pour Brutus? Le plus "risible", c'est de voir les journalistes qui font passer Sarkozy pour la victime. Si tout ça est vrai, qu'en pense Brice Hortefeux, grand ami de N.S qui est le conseiller de Wauquiez? Qui on montre comme mécontents LR suite à cette affaire: Pécresse et les autres du même genre. Une vraie ratatouille.

  • Par LICOT - 18/02/2018 - 13:33 - Signaler un abus pourquoi ?

    Wauquier est un très bon stratège? ,com? un peu cynique comme même. vrai ou pas ,nous ne le serons jamais,sans doute a t-il voulu se démarquer avec le parler vrai,bref ,je trouve suicidaire ses propos ,maintenant nous allons en entendre parler pendant .......... tous ces ennemis vont lui tomber dessus ,et essayer de le descendre l'occasion est trop belle ! ,maintenant si ce coup sert à définitivement pour faire partir les centristes du parti ,alors bravo!!!! bien tenté ,mais pas facile de les mettre dehors ,il n'y a pas d'avenir chez Macron ,alors ils continueront de pourrir le mouvement ,qu'ils veulent reprendre sans s'impliquer.nous voyons bien les tentatives pour pousser cette droite là ,vers l'extrème!!! !la peur des adhérents voilà la manipulation!! le choix des opposants de Wauquier. les européennes !! Macron veut être le chef de l'europe, le centre veut l'aider c'est leur dernière chance d'avoir un poste! ,alors Haro sur Wauquier qui vient de faire à mon sens une belle bourde!

  • Par clint - 18/02/2018 - 14:44 - Signaler un abus Soit c'est Wauquiez, soit ce seront les droites nationalistes !

    Pas question pour moi de voter les "ersatz" de Macron dans les marigots de la droite ultra molle, libérale et immigrationniste !

  • Par jurgio - 18/02/2018 - 21:35 - Signaler un abus C'est le genre de propos que presque tous les politiques

    tiennent entyre eux dans les soupers. les médias en ont fait tout un plat de résistance pour continuer le régime Fillon qui a si bien fonctionné. Ce pays est une poubelle à ciel ouvert.

  • Par CasCochyme - 19/02/2018 - 01:46 - Signaler un abus erreur

    Certains y voient un stratagème bien réfléchi, une sorte de trumpisme maîtrisé, mais il semble bien qu'il ne l'ait pas fait exprès, car il semble qu'il va engager une action judiciaire contre l'auteur de la fuite. Ce qui pose la question d'une bien confondante naïveté. Depuis un certain temps déjà, il est évident que si on ne veut pas que des choses fuitent, quelle que soit la taille de l'auditoire, d'ailleurs, eh bien on ferme sa gueule, c'est aussi simple que ça, et il n'y a pas besoin de sortir de X ou de l'ENA pour le comprendre. Ça évite aussi de devoir présenter penaudement ses excuses. NDA l'a dit fort justement, celui ou celle qui représentera le mieux la droite dans les échéances futures n'est sans doute pas encore connu en tant que tel.

  • Par jurgio - 19/02/2018 - 15:45 - Signaler un abus Erreur ?

    Justement il faut déposer plainte pour que cela semble moins prémédité. Enfin, nous ne savons pas l'intention, ne journalisons pas non plus. Le film est si bien fait... qu'il paraît peu clandestin...Wauquier Naïf ?

  • Par vangog - 20/02/2018 - 08:51 - Signaler un abus Ah putain, il n'a pas utilisé la langue de bois!...

    et il ne s'excuse pas, en plus...excommunié médiatiquement!

  • Par CasCochyme - 20/02/2018 - 18:29 - Signaler un abus qui sait?

    Pour l'intervenant Jurgio : je souhaite me tromper évidemment. La "préméditation" ne me semble ni évidente ni géniale au cas où elle serait réelle, mais qui sait? Ma tendance est de respecter les accomplissements de L. Wauquiez et son niveau intellectuel (à la différence de certains même sur ce site qui le prennent pour un moins que rien). Mais là j'ai des doutes. Quant à la manip sur Fillon, tout cela est sans doute bien vrai, mais il prêtait le flanc. Cette obsession des costumes, pour commencer, ne l'a pas servi. Est-ce que c'est vraiment un critère déterminant pour un électeur ou une électrice de s'extasier sur les beaux costumes d'un candidat? Et ce dossier étant entre les mains de l'ex barbouze et magouilleur retors Bourgi... Ensuite, disons que je connais très bien un pays, les États-Unis, où les candidates généralement font quelque activité de nature à mettre leur mari en valeur, et vice-versa le cas échéant (une action de type social, etc.) Là, dans le cas Fillon, on cherchait bien, mais on ne trouvait pas grand chose, et les Poutou et Cie s'y sont donné à cœur joie.... Le pb aussi est que Juppé et Sarkozy étaient aussi nuls, chacun dans leur genre.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€