Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 08 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Sarkoleaks : "Jamais Monsieur Buisson n'a enregistré à son insu Monsieur Sarkozy"

C'est ce qu'a affirmé mercredi soir Gilles-William Goldnadel, l'avocat de Patrick Buisson, sur le plateau du Grand Journal.

Réactions

Publié le

Patrick Buisson, le conseiller très controversé de Nicolas Sarkozy, a plongé mercredi la droite dans la stupéfaction et la colère. La raison ? Les révélations faites par Le Canard enchaîné et Atlantico de ses enregistrements de réunions à l'Elysée et de conversations privées à l'insu même du président. Ainsi, mardi soir maître Gilles-William Goldnadel, l'avocat de Patrick Buisson, avait authentifié ces enregistrements en expliquant qu'en réalité "c'était des copies de travail ; il était en train de faire des enregistrements".

Mais mercredi soir, sur le plateau du Grand Journal de Canal +, il a précisé quelque peu la situation. En effet, selon maître Goldnadel "jamais Monsieur Buisson n'a enregistré à son insu Monsieur Sarkozy". "C'est avec son accord alors ?", demande alors Jean-Michel Aphatie. "Mais bien entendu", certifie l'avocat. Si  à l'heure actuelle, l'ancien chef de l'Etat n'a pas réagi publiquement à cette affaire, selon Le Lab d'Europe 1, son entourage "dément totalement" les propos de Gilles-William Goldnadel.

A lire aussi : Enregistrements de Sarkozy par Buisson : "Y'en a qu'un qui pourrait remplacer Fillon, c'est Juppé"

Enregistrements de Sarkozy par Buisson : Nicolas, Carla, l'immobilier, leurs finances et leurs amours

Déjà l’ancien président de la République, qui avait donné sa confiance à Patrick Buisson, s'était dit "consterné", "déçu" selon des propos recueillis dans son entourage par un journaliste d’I>TELE . Toutefois, Nicolas Sarkozy ne ressentirait aucune colère à l'encontre de son ancien conseiller avec qui les relations déjà distendues sont désormais terminées.

A 18 jours d'élections municipales dont elle voulait faire le tremplin de sa reconquête, l'UMP est donc, après l'affaire Copé-Le Point, à nouveau confrontée à des désordres potentiellement préjudiciables.

<<<<<< A lire sur le sujet : Sarkoleaks : les trois trahisons de Patrick Buisson >>>>>

Enregistrements de Sarkozy par Buisson : Guéant, Musca, Mercier et les interventions sur les juges

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par walküre - 06/03/2014 - 07:53 - Signaler un abus Ce que dit l'avocat de Buisson

    est tout-à-fait plausible. Ce qui retournerait alors la question de savoir pourquoi Sarkozy aurait autorisé ces piratages, voire les aurait initiés. Ce qui nous permet d'affirmer, que dans l'un ou l'autre cas, Sarkozy au courant ou pas, le personnel politique utilise ces méthodes couramment. Mais c'est tabou, évidemment. Les conséquences sont ailleurs : personnes impliquées, secrets dévoilés, sécurité de l'Etat., etc. On s'étonne en outre qu'à l'Elysée, on ne soit pas techniquement équipé pour empêcher ce genre de fuites. Mais si on y est équipé, alors là...

  • Par sna-hyper - 06/03/2014 - 08:11 - Signaler un abus Ce que dit l'avocat de Buisson

    Est délirant. Il faudrait avoir un QI de bulot pour accepter ça. On peut critiquer Sarkozy sur un tas de truc mais pas d'être totalement stupide. Maintenant se pose la question de tous ces joujous électroniques type smartphone qui s'invitent partout. Les services de sécurité vont devoir revoir leur copie.

  • Par Redmonde - 06/03/2014 - 08:29 - Signaler un abus PAS CREDIBLE

    Me Goldnadel ne devrait pas prendre ainsi les gens pour des c...s, il n'est absolument pas crédible que Sarkozy ait donné son autorisation à l'enregistrement de conversations où il parlait si librement de membres du gouvernement. Me Goldnadel, en prenant une ligne de défense aussi absurde, n'aide pas son client, et détruit sa propre crédibilité journalistique.

  • Par le Gône - 06/03/2014 - 08:42 - Signaler un abus Ah bon...

    donc d’après l'avocat, enregistrer les "entretiens" et les "bruits de chiottes" c'est la même chose !..je doute que Sarko soit du même avis

  • Par tiffany - 06/03/2014 - 08:46 - Signaler un abus vol

    une chose me paraît quand même bizarre si réellement ces cassettes ont été volées comme le dit buisson alors ceux qui les diffusent font du recel de vol

  • Par Baruch - 06/03/2014 - 08:58 - Signaler un abus Enième version

    Etant donné le nombre de versions différentes du brillant Goldnadel, celle-ci est aussi crédible que les précédentes. Sarkozy a tout les défauts, mais il n'est pas stupide ; imaginer qu'il accepte d'être enregistré, avec tous les risques que cela comporte (et que cette affaire démontre), c'est prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages, comme le souligne à juste titre gyvermac. Deux questions demeurent : 1 qui a donné les copies? 2 qui a intérêt à ce qu'elles soient diffusées? Goldnadel est membre du bureau politique de l'UMP et l'un des proches de JF Copé récemment mis en cause dans la gestion du parti. Mais ceci n'a sans doute rien à voir avec l'affaire des écoutes sauvages de Patrick Buisson. Goldnadel fut aussi, longtemps, collaborateur d'Atlantico.

  • Par Jean-Pierre - 06/03/2014 - 09:17 - Signaler un abus Goldnadel est dans son rôle !

    . Il défend l'indéfendable, le personnage détesté, arrogant, sombre, hautain, suspect de tout et de rien... et finalement pris la main dans le sac ! . Autant semer le doute et faire croire que la pratique était connue, admise, tolérée, ... Il faudrait que Sarkozy affirme le contraire devant un tribunal, mais qui peut croire qu'il souhaite le faire ??? . Le déni de réalité est un mode de défense qui se tient, il oblige les attaquants à parler, au risque de dire des conneries. Au point ou Buisson en est, il n'a rien à perdre. .

  • Par sheldon - 06/03/2014 - 10:05 - Signaler un abus Asinus asinum fricat ?

    Le couple Goldnadel - Buisson relèverait il du syndrome de Stockholm ?

  • Par Benvoyons - 06/03/2014 - 11:06 - Signaler un abus tiffany - 06/03/2014 - 08:46 Tu as raison mais comme il n'a pas

    porté plainte, il n'y a pas de vol. Bilan c'est lui qui fait diffuser les cassettes( par lui même ou par un ami appelé "voleur" ) pour discréditer Sarkozy et l'UMP et pour l'intérêt électorale du FN.

  • Par yeswecan - 06/03/2014 - 12:48 - Signaler un abus une question à goldnadel

    une question simple : si Monsieur Sarkozy est au courant, ce que dément monsieur Sarkozy et Monsieur Buisson, prouvez-le! parce que l'enregistrement de conversation privé relève de la violation de la vie privé. Monsieur Goldnadel ne connait peut être pas le code civil !!!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€