Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 13 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Sarcelles : un policier tue trois personnes et se suicide

Un problème familial serait à l'origine des faits.

Drame

Publié le

Un  policier de 31 ans a tué trois personnes samedi soir à Sarcelles (Val d'Oise), avant de retourner son arme de service contre lui. D'après les premiers éléments de l'enquête, ce fonctionnaire de police, basé à Paris, a d'abord tué deux personnes qui se trouvaient "sur la voie publique" : un homme d'une vingtaine d'années abattu dans sa voiture puis un homme de 44 ans qui se serait interposé entre le gardien de la paix et sa compagne dans la rue. Le policier a ensuite tiré sur sa petite amie, grièvement blessée, puis est entré dans le pavillon où habite la famille de la jeune femme, où il a tué le père de celle-ci et blessé grièvement sa mère et sa sœur.

Le policier a été retrouvé mort dans le jardin.

Le drame s'est produit vers 20h45 dans le vieux Sarcelles, à environ 300 mètres de la mairie. Les deux personnes abattues dans la rue sont "des gens du voisinage, je les connais bien car j'ai habité dix ans dans cette rue, ils n'avaient aucun lien" avec le policier, a affirmé le maire de Sarcelles François Pupponi. "Le monsieur [de 44 ans tué dans la rue] venait de sortir de chez lui acheter ses cigarettes, il rentrait pour fêter son anniversaire avec ses enfants. Les enfants l'attendaient, il n'est pas rentré (...) Les gens ne comprennent pas qu'un policier ait pu faire ça", a-t-il ajouté.

Selon les enquêteurs, la jeune femme de 25 ans avait annoncé peu de temps auparavant au policier son intention de rompre.

Ce drame intervient dans un contexte de forte augmentation des suicides dans les rangs des forces de l'ordre. Depuis le début de l'année, au moins 46 policiers et 16 gendarmes se sont donné la mort, selon un décompte initial du ministère de l'Intérieur complété par l'AFP. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par kelenborn - 19/11/2017 - 12:23 - Signaler un abus oui

    Police1 visiteurs 3 : quand on vous dit que les flics sont maudits! et quand on pense que cela va encore faire augmenter leur taux de suicide!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€