Mercredi 16 avril 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Santé : tout (ou presque) se joue dans l’intestin

Le « microbiote fécal » des personnes âgées est corrélé à la fragilité, la co-morbidité, l'état nutritionnel des sujets.

Flore intestinale

Publié le 19 juillet 2012
 
 
La flore intestinale réserve de nombreuses surprises. Selon un article publié dans le journal Nature, des scientifiques ont découvert que les microbes présents dans l’estomac influent sur des troubles très divers, du moins chez les personnes âgées, sujets de l’étude. Obésité, maladies inflammatoires…Le « microbiote fécal » des personnes âgées est corrélé à la fragilité, la co-morbidité, l'état nutritionnel des sujets.
 
Chez les personnes âgées, la flore intestinale varie beaucoup plus d’un individu à l’autre que chez les personnes plus jeunes.
 
Les données appuient l’idée d’une relation entre les habitudes alimentaires d’une personne, sa santé générale, et sa flore intestinale.
 

Lu sur Nature.com

 


Fermer