Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 30 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Sanofi annonce la suppression de 600 postes en trois ans

D'après les informations communiquées à l'AFP par la CGT au terme des différentes réunions d'instances du personnel, 1 098 postes seront supprimés au total.

Réorganisation

Publié le
Sanofi annonce la suppression de 600 postes en trois ans

Ce plan résulte de la nouvelle organisation dévoilée en juillet 2015. Crédit Reuters

Le groupe Sanofi a annoncé ce mardi son projet de supprimer "environ 600 postes sur les trois prochaines années" en France, notamment par le biais de départs volontaires et par le financement de préretraites, dans le cadre du plan d'économies de 1,5 milliard d'euros annoncé en novembre. Le nombre de postes concernés représente 2% des effectifs du géant pharmaceutique, qui promet que ce projet "d'évolution de l'organisation" ne "prévoit pas de fermeture d'usine et n'aura pas d'impact sur les effectifs de la recherche et du développement". 

Ce plan résulte de la nouvelle organisation, dévoilée en juillet 2015 : Sanofi est maintenant regroupé en cinq grandes entités mondiales (GBUs) correspondant aux cinq grands domaines d'activité: médecine générale et marchés émergents, médecine de spécialités (Genzyme), diabète et cardiovasculaire, vaccins (Sanofi Pasteur) et santé animale (Merial).

D'après les informations communiquées par la CGT à l'AFP au terme des différentes réunions d'instances du personnel, 1 098 postes seront supprimés, dont 657 aujourd'hui occupés. La réorganisation doit être mise en place sur une période de deux ans, "d'ici à fin 2017", précisent la CGT et la CFDT. Ce plan inclue également le "transfert juridique" de 870 postes vers les services centraux, explique la CFDT. 

 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par MALOR - 02/02/2016 - 17:21 - Signaler un abus Thomas au secours!

    Comme Servier qui licencie 600 visiteurs médicaux que les salariés prennent Thomas Hollande comme avocat. Ils seront surs de faire parler d'eux dans les médias. (Ce matin sur Europe 1)

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€