Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 05 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Salah Abdeslam avait le projet de "refaire quelque chose" à Bruxelles

Les autorités belges ont annoncé dimanche soir que le terroriste du 13 novembre avait également en projet des opérations en Belgique.

Terrorisme

Publié le
Salah Abdeslam avait le projet de "refaire quelque chose" à Bruxelles

L'arrestation de Salah Abdeslam, vendredi, est une avancée majeure dans l'enquête sur les attentats du 13 novembre à Paris. Elle a aussi peut-être permis d'éviter un nouveau massacre. L'islamiste "était prêt à refaire quelque chose" à Bruxelles, a en effet a affirmé dimanche le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders.

"Les premiers commentaires venant de Salah Abdeslam [samedi] était qu'il voulait aller au Stade de France et qu'il allait se faire exploser, mais il ne l'a pas fait.

Et l'autre information est qu'il était prêt à refaire quelque chose à Bruxelles", a déclaré Didier Reynders lors d’un colloque international organisé à Bruxelles par l’institut américain German Marshall Fund, qui a cité les propos du chef de la diplomatie belge dans un communiqué

Cette information est crédible, selon lui : "c'est peut-être la réalité parce que nous avons trouvé beaucoup d'armes, des armes lourdes au cours des premières investigations, et nous avons trouvé un nouveau réseau autour de lui à Bruxelles", a poursuivi le ministre.

Après l'arrestation de Salah Abdeslam, François Hollande avait expliqué que "tous ceux qui ont permis, organisé ou facilité" les attentats de Paris étaient "beaucoup plus nombreux" qu'envisagé au départ. Le ministre belge a confirmé ces propos, en donnant plus de précisions :

"Après les attaques terroristes de Paris, j'avais dit à une chaîne de télévision aux Etats-Unis que nous cherchions dix personnes avec des armes lourdes. Nous en avons bien plus que ça depuis novembre, et pas seulement en Belgique mais aussi en France. Nous sommes sûrs pour l'instant d'avoir trouvé plus de trente personnes impliquées dans les attaques de Paris, mais nous sommes convaincus qu'il y en a d'autres", a-t-il affirmé lors de ce colloque.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Ganesha - 21/03/2016 - 00:16 - Signaler un abus Une cible qui doit être exécutée à la première occasion

    Voyons la situation en face : le 13 Novembre, ce jeune homme a abandonné sa ceinture d'explosifs à Montrouge : il n'a pas eu le courage de mourir. Depuis lors, logiquement, pour les ''vrais djihadistes'', il est une cible qui doit être exécutée à la première occasion. En promettant une autre tentative, il essaie de sauver sa peau...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€