Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 21 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Roman Polanski accusé par une troisième femme d'agression sexuelle sur mineure

Une troisième femme dit avoir été agressée sexuellement par le cinéaste franco-polonais, lorsqu'elle était mineure, dans les années 70.

Accusations

Publié le
Roman Polanski accusé par une troisième femme d'agression sexuelle sur mineure

Les nuages s'amoncellent au-dessus de Roman Polanski. Mardi lors d’une conférence de presse à Los Angeles, une troisième femme, dénommée "Robin" a accusé le réalisateur franco-polonais d’agression sexuelle alors qu’elle était mineure. Les fats se seraient produits en 1973 alors qu’elle n’avait que 16 ans. "Le lendemain, j’ai dit à un ami ce que Monsieur Polanski m’avait fait" a-t-elle indiqué. "Mais, à cette seule exception près, la raison pour laquelle j’ai gardé ça pour moi, c’est que je ne voulais pas que mon père fasse quelque chose qui aurait pu l’envoyer en prison pour le reste de sa vie ».

Alors pourquoi sortir de son silence maintenant ? "Robin" explique qu'elle a été motivée par l'attitude de Samantha Geimer, la victime au centre de l'affaire de viol sur mineur, qui a demandé début juin, les autorités à clore le dossier Polanski, cinéaste multi-récompensée, célèbre notamment pour ses films "Rosemary's baby", "Le bal des vampires" ou "Le Pianiste", est effectivement déjà au cœur de deux affaires du même type.

Samantha Geimer accuse le cinéaste de l'avoir drogué puis violé quand elle avait 13 ans, dans la maison de l'acteur Jack Nicholson - alors absent - à Los Angeles, en 1977. Et en 2010, l'actrice britannique Charlotte Lewis, a aussi déclaré que le réalisateur l'aurait agressé sexuellement lorsqu'elle avait 16 ans.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par J'accuse - 16/08/2017 - 12:19 - Signaler un abus Motivations douteuses

    Les années 70: hippies, sexe, alcool et drogues en tout genre. Question: que faisaient les parents de ces jeunes filles qui allaient de leur plein gré et en tenue aguichante, retrouver seules un jeune homme du show-biz habitué des fêtes de l'époque? Et jamais une femme attend qu'une autre se retire d'une accusation de viol pour se faire connaître: c'est toujours l'inverse.

  • Par Atlante13 - 16/08/2017 - 17:23 - Signaler un abus @j'accuse

    classique et minable de retourner le problème en accusant la victime et en la salissant. Espérons que vous ne serais jamais, ou l'un de vos proches, une "victime dévergondée et droguée", car vu que la France est le pays où on consomme le plus de drogues au monde, vous serez forcément un des consommateurs pour les avocats des violeurs.

  • Par Atlante13 - 16/08/2017 - 17:25 - Signaler un abus excusez-moi,

    lire "que vous ne serez jamais", trop de précipitation nuit...

  • Par Henrik Jah - 16/08/2017 - 19:47 - Signaler un abus Polanski pedophile

    Ce genre d'individu est nuisible pour l'humanite on devrait vraiment les lui couper pour montrer l'exemple.

  • Par jurgio - 17/08/2017 - 14:28 - Signaler un abus En terme cinématographique

    cela s'appelle un « remake ».

  • Par Marie-E - 17/08/2017 - 15:01 - Signaler un abus je n'ai qu'une chose à dire

    je n'aime pas Polanski ni ce genre d'homme que des crétins adulent. Cela me fait penser à Zukenberg : je viens de voir un reportage qui le montre tellement sûr de lui et de l'appui d'Obama, il veut se présenter à la prochaine présidentielle US, il commence à faire des discours et il commence à visiter les USA. Pourquoi ? parce qu'il a réussi Facebook et qu'il croit avoir la science infuse ? Bon allez j'arrête : Dire que j'aime pas Polanski et Zuckenberg, je fais fort aujourd'hui.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€