Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 08 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Robert Ménard veut ficher les chiens de sa commune

Une solution pour lutter contre les déjections canines au centre-ville en verbalisant les maîtres des animaux.

Les experts de Béziers

Publié le
Robert Ménard veut ficher les chiens de sa commune

Et non, ce n’est pas une blague. Robert Ménard et la mairie de Béziers veulent mettre en place un fichier ADN pour les chiens de la commune pour  lutter contre les déjections canines au centre-ville en verbalisant les maîtres des animaux indélicats. Suspendu en premier instance car décrit comme "disproportionné au regard des exigences de la sécurité et de la salubrité publiques", l'arrêté municipal vient cependant d'être jugé légal par la cour administrative de Marseille. 

Toutefois, il pourra s’appliquer sous réserve d’y faire quelques retouches, notamment en ce qui concerne le périmètre de la zone concernée. La mairie de Béziers a annoncé son intention de se rapprocher de la préfecture de l’Hérault pour penser un dispositif permettant à la fois de satisfaire la justice et mener à bien son plan.

Prélèvement sur crottes de chien 

L’idée est donc très simple : constituer un fichier ADN des chiens de la commune pour pouvoir, si besoin, effectuer des prélèvements sur les crottes de chien, les analyser en laboratoire et ainsi verbaliser le maître sans que son chien ait été pris sur le fait. 

Toutefois, cette mesure porterait une atteinte aux libertés publiques. La mairie de Béziers va donc devoir plancher pour corriger et pérenniser son dispositif. Outre, des voix s’élèvent pour s’interroger sur son coût. La mairie assure qu’elle prendra en charge tous les frais de fichage.

 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Jean-Benoist - 01/12/2016 - 08:14 - Signaler un abus foutez lui la paix

    Et laissez le travailler..on l'a critiqué, voire insulté lorsqu'il a armé la police municipale et ensuite d'autres maires l'ont imité. .. alors stop....

  • Par vangog - 01/12/2016 - 14:22 - Signaler un abus Pas bête, (et très dissuasif) comme idée!

    dans notre commune aussi, nous avons les mêmes problèmes de déjections (risques de fractures du col du fémur pour les vieux -j'ai le droit, là?- qui glissent dessus), provoqués par une toute petite fraction de la population qui ne respecte pas l'usage des toutounets, pourtant répartis partout. Je trouve cela une idée très moderne, quoique difficile d'application. Encore une fois, l'audace appartient aux patriotes, et les réactions archaïsantes (Ooooooh, populiste!) appartiennent aux journaleux biberonnés à la pensée unique...

  • Par Benvoyons - 01/12/2016 - 14:23 - Signaler un abus Robert Médor

    Après la crèche en Mairie la Niche

  • Par Benvoyons - 01/12/2016 - 14:28 - Signaler un abus Les Biterrois peuvent se poser la question pourquoi avoir

    investi sur des caméras pour ne rien voir. Crotte de crotte tout de même fait chier!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€