Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 20 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Riss : "les «islamo-gauchistes» sont eux aussi en pleine décrépitude"

Dans le Figaro, le directeur de publication de Charlie Hebdo revient sur la crise qui traverse la gauche, sur fond de tensions avec la rédaction de Mediapart.

Analyse

Publié le
Riss : "les «islamo-gauchistes» sont eux aussi en pleine décrépitude"

Riss a dégainé. Dans un édito terrible, le directeur de la publication s'en prend à Edwy Plenel. Le patron de Mediapart est souvent catalogué comme «islamo-gauchiste ». L'occasion pour le Figaro d'interroger Riss sur cette faction de la gauche. "Les «islamo-gauchistes» font partie du paysage politique depuis déjà longtemps" souligne-t-il. "Ils ne nous surprennent plus, et répondent à des schémas idéologiques tellement démagogiques qu'ils en perdent toute crédibilité".

"Comme la gauche conventionnelle incarnée par le PS, les «islamo-gauchistes» sont eux aussi en pleine décrépitude. La crise que traverse la gauche française frappe aussi cette partie de la gauche. Les gauches dites «radicales» ou «alternatives» sont elles aussi en train de toucher le fond" affirme Riss.

Ce dernier est aussi revenu sur les menaces de mort qui se sont multipliées après la couverture de Charlie Hebdo sur Tariq Ramadan. "Ce n'est pas la première fois, depuis janvier 2015, que nous recevons de nombreuses menaces de mort" explique-t-il. "Mais il semble que pour cette couverture, leur nombre soit plus élevé que d'habitude. Depuis janvier 2015, la parole s'est libérée et l'appel au meurtre s'est banalisé, en particulier sur les réseaux sociaux."

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 14/11/2017 - 21:56 - Signaler un abus La gauche se déchire...

    Il y a les islamo-gauchistes type Plenel, Lang-de-pute, Cohen...et puis il y a les autres, ceux dont la parole commence à se libérer. Nous, les patriotes, ne pouvons qu’encourager cette liberté salvatrice...enfin! car il était temps...

  • Par ISABLEUE - 15/11/2017 - 09:17 - Signaler un abus toutes ces ordures collabos nous devons les boycotter

    soutien total à Charlie !

  • Par kelenborn - 15/11/2017 - 10:11 - Signaler un abus ISABLEUE

    Oui enfin... j'imagine qu'ici personne ne se colle de la merde aux doigts en lisant Merdiafart et même Laberation ou l'ImMonde! Mais le véritable boycott serait de créer un site dédié, localisé aux USA ou en Russie et appelant au boycot de tout ce qui soutient l'islamisme : non seulement ces journaux mais aussi toute entreprise qui emploie des barbus, les produits en provenance des pays qui se sont compromis avec le terrorisme! Tiens boycotter le PSG par exemple! mais peut être qu'alors un certains nombre de "patriotes" prétexteront qu'ils doivent aller à l'enterrement de leur grand-mère!

  • Par kelenborn - 15/11/2017 - 12:37 - Signaler un abus rectificatif

    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/11/14/01016-20171114ARTFIG00342-voies-sur-berge-a-paris-apres-la-pollution-le-bruit.php Rectificatif de la mairie : il faudra bientôt lire "voiles sur berges" car les rives de le Seine seront réservées aux prières de rue!

  • Par Anouman - 15/11/2017 - 20:41 - Signaler un abus Boycott

    Je vois que kelenborn est optimiste car en proposant le boycott du PSG il fait appel à l'intelligence des supporters...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€