Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 22 Juin 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Risque de salmonelle : 5 nouveaux lots de lait Lactalis rappelés

La groupe Lactalis a demandé le retrait de cinq nouveaux lots de lait infantile.

Santé publique

Publié le
Risque de salmonelle : 5 nouveaux lots de lait Lactalis rappelés

Les rappels de lait infantile continuent. Après le rappel de 12 produits Lactalis le 2 décembre en raison de soupçons de contamination par des salmonelles, puis un nouveau rappel de plus de 600 produits de nutrition infantile le weekend dernier, Lactalis a rappelé cinq nouveaux lots de lait en poudre de marque Pico-Picogest fabriqué sur le site mayennais de Craon, qui présente un risque de contamination par des salmonelles.

Ces produits sont rappelés et interdits à la consommation et à l'exportation. Les personnes qui en ont acheté sont appelées à les rapporter en pharmacie.

"Lactalis a procédé volontairement le 13 décembre au retrait-rappel de cinq nouveaux lots de produits de nutrition infantile produits sur son site de Craon.

Ces cinq lots n’apparaissaient pas dans les fichiers que nous avait transmis Lactalis le weekend dernier, fichiers sur le fondement desquels a été pris l’arrêté ministériel de retrait-rappel", a affirmé la DGCCRF.

Le rappel d'ampleur du weekend dernier faisait suite à cinq cas de salmonellose déclarés chez des nourrissons, dont l'un avait consommé un lait de riz qui ne figurait pas parmi les produits rappelés par le groupe le 2 décembre. 

Les produits concernés étaient essentiellement vendus sous les marques Milumel, Picot et Carrefour. La liste des produits concernés et leurs produits de substitution est disponible en cliquant ici.

La direction générale de la Santé a ouvert le numéro d'information gratuit : 0800 636 636 (7 jours sur 7, de 9 heures à 20 heures). Celui de Lactalis, le 0800 120 120, est accessible jusqu'à 23 heures dimanche, puis de 9 heures à 20 heures.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€