Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 19 Juin 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

La riposte européenne annoncée pour juillet face aux taxes américaines

La Commission européenne a indiqué ce mercredi que les nouveaux droits de douane sur les produits américains s’appliqueraient dès le mois de juillet.

Guerre commerciale

Publié le
La riposte européenne annoncée pour juillet face aux taxes américaines

 Crédit JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

L’Union européenne entend riposter suite à la mise en place des taxes douanières sur l’acier et l’aluminium mises en place par les Etats-Unis. Avant l’ouverture du sommet du G7 au Québec, l’Union européenne a ainsi affiché sa volonté de dévoiler les mesures de rétorsion qu’elle prévoit contre les produits américains.

Selon la Commission européenne, ces mesures seront effectives dès le mois de juillet. Cette information a été dévoilée par le vice-président de l’exécutif européen, le Slovaque Maroš Šefčovič.
 
« La Commission européenne s'attend à conclure la procédure, en coordination avec les États membres, avant la fin du mois de juin, de manière à ce que les nouveaux droits (sur les produits américains) commencent à s'appliquer en juillet ».
 
La Commission européenne propose aux Etats membres des taxes additionnelles sur une liste de produits fabriqués aux Etats-Unis. L’acier, l’aluminium, les jeans, les motos ou bien encore le bourbon sont parmi les produits ciblés afin de répondre directement aux mesures appliquées par Washington depuis le 1er juin 2018.   
 
Les règles de l’OMC permettent aux Européens d’instaurer des droits de douane correspondant aux dommages causés par la décision américaine sur les exportations d’acier et d’aluminium, pour un montant représentant 6,4 milliards d’euros pour 2017. « L'UE exercera immédiatement ses droits sur les produits américains » à hauteur de 2,8 milliards d'euros, selon le communiqué de la Commission. « Le rééquilibrage » sur les 3,6 milliards d'euros restants, devrait être acté « dans trois ans ».
 
Cécilia Malmström, la Commissaire européenne au Commerce, s’est exprimé sur ce sujet épineux. Pour elle, la décision de l’UE est une « réponse mesurée et proportionnée à une décision unilatérale et illégale prise par les États-Unis. La réaction de l'Union Européenne s'inscrit dans les règles du commerce international. Nous regrettons que les États-Unis ne nous aient pas laissé d'autre choix pour préserver les intérêts européens ».
 
Les Etats membres vont donc devoir trancher et décider  d’ici le mois de juillet quels produits américains seront taxés. Une guerre commerciale est redoutée entre l’Union européenne et les Etats-Unis. 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 06/06/2018 - 20:32 - Signaler un abus L’UE aurait mieux fait d’accepter de réformer les règles...

    gauchistes de l’OMC, avantageant l’Inde et la Chine et leur permettant de vampiriser la technologie et l’industrie occidentales, comme le réclamait Donald...l’es technocrate socialiste europeistes se lancent dans une guerre perdue d’avance, car ils n’ont ni l’intelligence commerciale américaine, ni les armes pour se défendre...

  • Par Beredan - 07/06/2018 - 09:34 - Signaler un abus Timide sursaut bien vite réprimé ...

    On en frémit d’avance

  • Par Ajar - 07/06/2018 - 17:52 - Signaler un abus Moi qui adore

    le beurre de cacahouète je suis puni par les bouffons européens ...mdr

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€