Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 25 Juin 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Richard Ferrand quitte le gouvernement pour prendre la tête du groupe LREM à l'Assemblée nationale

Richard Ferrand deviendrait ainsi "une pièce maîtresse du dispositif de la majorité", selon l'entourage du président.

Changement

Publié le
Richard Ferrand quitte le gouvernement pour prendre la tête du groupe LREM à l'Assemblée nationale

Au terme d'une entrevue avec le secrétaire général de l'Élysée, Alexis Kholer, puis avec le président Macron, ce lundi après-midi, Richard Ferrand a été sollicité pour prendre la présidence du groupe LREM à l’Assemblée nationale, et devra donc renoncer au ministère de la Cohésion des territoires.

"Le chef de l’État a constaté que la majorité sera principalement composée de jeunes députés - "jeunes" dans le sens où ils n’ont jamais été élus auparavant, voire qu’ils n’ont jamais eu d’engagement militant -, qui devront apprendre le travail parlementaire. Son analyse est donc la suivante : pour manœuvrer ce groupe, il faut quelqu’un en qui le président a une confiance absolue, qui connaît les rouages de la politique, et qui est également connu des militants. Une fois que l’on a dressé ce portrait-robot, ça ressemble énormément à Richard Ferrand, oui", confie une source de l'entourage des deux hommes, citée par Le Figaro. 

Richard Ferrand deviendrait ainsi "une pièce maîtresse du dispositif de la majorité", selon cette source. 

>>>> À lire aussi : L’affaire Ferrand oblige Macron à accepter un big bang moral, et ça n’a rien à voir avec la politique.

Relisez vite Machiavel ...

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par euphorbevenus - 19/06/2017 - 19:26 - Signaler un abus Le changement c'est dans 5 ans ?

    Il a escroqué les mutualistes de Bretagne, le voilà considéré comme "une pièce maîtresse du dispositif de la majorité", selon l'entourage du président. Voilà qui en dit long sur la morale de la clique au pouvoir...

  • Par assougoudrel - 19/06/2017 - 20:18 - Signaler un abus Si je comprends bien,

    une merde, une fois lavée, est consommable chez Macron.

  • Par Ganesha - 20/06/2017 - 01:01 - Signaler un abus Verboten !

    Ce qui est rigolo, c'est qu'aucun média, aucun ''journaliste'', n'a l'audace de nous donner la vraie motivation de Richard Ferrand. C'est pourtant d'une évidence aveuglante : bénéficier de l'immunité parlementaire ! Silence dans les rangs ! Verboten ! L'information en France est désormais aussi libre qu'elle l'était en République Démocratique Allemande, ou actuellement en Corée du Nord !

  • Par essentimo - 20/06/2017 - 07:15 - Signaler un abus petits

    arrangements entre amis. Décidément, la politique ne change pas.

  • Par Poussard Gérard - 20/06/2017 - 13:39 - Signaler un abus La presse subventionnée, les sondeurs, les

    Lobbies financiers et gays ont fait la promotion du dandy qui devait laver plus blanc...mais on constate une bande d3s suspects a la tete de l'état et les français sont écoeurés..

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€