Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 23 Septembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

"Richard Ferrand a été extrêmement défaillant" tacle la députée LREM Claire O’Petit

Sur RMC, la députée de l’Eure a remis en cause l'action de son président de groupe à l'Assemblée nationale.

Authentique "Grande Gueule"

Publié le
"Richard Ferrand a été extrêmement défaillant" tacle la députée LREM Claire O’Petit

Elle a encore frappé. Depuis son élection en tant que députée En Marche ! de l'Eure, Claire O'Petit prouve qu'elle avait bien sa place dans l'émission de RMC Les Grandes Gueules, où elle officiait avant d'être à l'Assemblée nationale. Interrogée par ses anciens collègues sur l’élection controversée de Thierry Solère, Républicain constructif, à la questure de l’Assemblée nationale, la parlementaire s’en est prise ouvertement à Richard  Ferrand, président des députées LREM.

"Il y avait deux personnes LR que nous devions élire pour les questures et il n’y a pas eu de préparation avant", souligne-t-elle. "Nous avions le choix entre Ciotti et Solère.

Et là, nous n’avons pas pris le temps de parler politiquement de ce qui allait se passer si nous ne votions pas pour un Républicain", en l’occurrence pour Eric Ciotti.

Loin de s'arrêter en si bon chemin, elle a continué de tirer à boulets rouges sur Richard Ferrand.:  "Il était présent à l'Assemblée. Mais nous n'avons pas eu du tout de réunion. Il y a eu un 'caca boudin' des Républicains quand Solère a été élu. Là, Ferrand n'a absolument pas été la hauteur. On s'est tous retrouvés dans les couloirs en se demandant ce qu'il fallait faire. Nous nous sommes réunis dans une salle, certains étaient déjà au bar. C'était une catastrophe. Dans les deux mois, ça a été mieux. Mais tous les crashs qu'il y a eu, c'était pendant cette journée-là. Richard Ferrand n'a pas su tenir le groupe à ce moment-là".

Un vrai coup de gueule…. Alors que la députée ne semble pas complètement irréprochable, selon les dires de Marianne. Depuis son élection, Claire O'Petit n'a en effet pris la parole à l'Assemblée... qu'une seule une fois, rapporte le magazine.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par assougoudrel - 16/08/2017 - 11:24 - Signaler un abus Il faut qu'elle fasse gaffe, car

    elle finira par prendre quelque chose "au petit". Le "chef" a dit de la boucler et la "first enlaidie" est de bon conseil.

  • Par vangog - 16/08/2017 - 11:51 - Signaler un abus "certains étaient déjà au bar"...

    elle dénonce grave, la O'Small. en même temps, si elle a vu que "certains étaient déjà au bar", c'est qu'elle y était aussi...

  • Par JG - 16/08/2017 - 17:08 - Signaler un abus First enlaidie.....EXCELLENT !! Mouhahaha !!

    Merci @assougoudrel...! J'aime bien votre humour en général et là , vous vous êtes surpassé !!

  • Par Atlante13 - 16/08/2017 - 17:27 - Signaler un abus Qu'en termes galants

    ces choses-là sont dites...

  • Par Borgowrio - 16/08/2017 - 19:04 - Signaler un abus Sans titre

    Il y a de bonne surprises , rafraichissantes , au milieu des chèvres de monsieur Macron ... Continuez madame O' Petit

  • Par Poussard Gérard - 16/08/2017 - 20:51 - Signaler un abus Ferrand est sur la sellette

    Face a la justice avec ses différentes affaires, magouilles? Comment se fait il que la presse ne diffuse pas les PV d'audition de tous ces ministres démis de leur poste? La mediasphere noys a pourtant abreuvé des PV de Fillon pendant la campagne dans le seul but de le demolir pour laisser la place au nazillon...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€