Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 09 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Révision constitutionnelle : La réforme passe l'Assemblée, 317 voix pour et 199 contre

La révision constitutionnelle, qui inclut la constitutionnalisation de l'état d'urgence et la déchéane de nationalité, vient d'être votée par l'Assemblée nationale. Prochaine étape, le Sénat, puis les deux chambres réunies en Congrès.

Next step

Publié le
Révision constitutionnelle : La réforme passe l'Assemblée, 317 voix pour et 199 contre

La réforme constitutionnelle prônée par le Gouvernement, qui inclut notamment la constitutionnalisation de l'état d'urgence et la déchéance de nationalité, vient d'être votée par l'Assemblée nationale. 317 voix pour et 199 contre, soit un score relativement serré, puisqu'il fallait une majorité des deux tiers, soit 309 voix. La prochaine étape du processus : le projet doit être voté par le Sénat, et ensuite par le Congrès, c'est-à-dire la réunion des deux chambres du Parlement. 

Cette réforme est évidemment controversée, à la fois à droite et à gauche. De nombreux hommes politiques de gauche s'opposent à cette réforme, qui a fait démissionner Christiane Taubira du ministère de la justice.

A droite, si Nicolas Sarkozy soutient la réforme, Alain Juppé s'y est opposé. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par J'accuse - 10/02/2016 - 18:36 - Signaler un abus Comédie tragique

    Pendant que les parlementaires s'amusent à voter des lois inutiles, que le président s'amuse à changer ses ministres pour passer le temps, la France croule sous les dettes et les Français sous le chômage et les impôts. Ah ils sont beaux, nos élus !

  • Par Lafayette 68 - 10/02/2016 - 20:00 - Signaler un abus @j'accuse

    ...et nos ennemis qui doivent rigoler préparent leurs frappes...

  • Par Pourquoi-pas31 - 10/02/2016 - 23:42 - Signaler un abus Cette réforme ne dissimule t-elle pas

    à l'ombre de ces deux grands sujets d'opposition d'autres petites modifications que l'on voudrait nous passer en douce ? Ce ne sont pas nos journalistes habituels qui vont nous lever ce lièvre. Et pourtant, François Hollande est assez vicieux pour utiliser un tel procédé. Non à toute réforme de la constitution. Elle est déjà assez dénaturée comme cela.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€