Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 20 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Retour de djihadistes en France : Macron parle de "rapatriement"

Le chef de l'Etat s'est prononcé sur le sort des djihadistes français capturés en Irak et en Syrie.

Daech

Publié le
Retour de djihadistes en France : Macron parle de "rapatriement"

Alors que l’Etat islamique perd du terrain en Syrie, la question du retour des djihadistes français devient brulante. Des familles françaises ont même écrit à Emmanuel Macron pour que leurs proches, retenus par les Kurdes, reviennent en France pour y être jugés. Interrogé à ce sujet par France 2 mercredi 8 novembre, le chef de l'Etat  a déclaré que les conditions d'un retour en France des femmes et enfants de djihadistes français capturés en Irak et Syrie, seront examinées "au cas par cas en fonction de la situation".

"Il y en a qui peuvent revenir sans qu'ils soient rapatriés, il y en a qui peuvent être rapatriés, et il y en a qui seront jugés avec leurs familles, dans certaines circonstances, dans les pays où ils sont, en particulier l'Irak", a-t-il déclaré, insistant sur la reconnaissance par la France de la justice irakienne.

"Lorsqu'ils reviennent en France, les adultes sont soumis à la justice française"

"Cela dépend à chaque fois des pays et des situations", a-t-il précisé. "Nous avons des échanges permanents avec la justice irakienne, que nous reconnaissons. Et quand des crimes sont identifiés pour des ressortissants français, ils doivent être jugés, et nous reconnaissons la justice, il y a un travail qui est fait avec".

>>> À lire aussi : Que faire des djihadistes français qui reviendraient de Syrie ? Réponses inconfortables à question à hauts risques 

"Lorsqu'ils reviennent en France, les adultes sont soumis à la justice française, sont incarcérés, seront jugés", a-t-il dit. "Et tout ce qui a été commis fera l'objet d'un jugement, parce que c'est aussi la juste protection que nous devons à nos concitoyens". "Et pour ce qui est des enfants, ils font l'objet d'ores et déjà pour ceux qui sont revenus et ceux qui reviendront, d'une procédure toute particulière et d'un suivi très particulier, en particulier sur le plan médical et psychiatrique", a indiqué Emmanuel Macron.

"La majorité des adultes est actuellement incarcérée"

Cette semaine, Jacqueline Gourault, ministre auprès du ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, a provoqué un tollé en répondant à l'Assemblée nationale à une question sur le suivi des djihadistes français revenus en France. "La majorité des adultes est actuellement incarcérée", a fait valoir la ministre, laissant planer le doute sur le sort des autres personnes. Sa réponse a mis en colère de nombreux élus Républicains.

Depuis 2014, environ 1.700 Français sont partis rejoindre les zones djihadistes irako-syriennes, selon les chiffres du gouvernement français de fin octobre. Parmi eux, 278 sont morts - chiffre que le gouvernement admet sous-évalué - et 302 sont revenus en France (178 hommes, dont 120 écroués; 66 femmes, dont 14 ont été écrouées; et 58 mineurs, âgés de moins de 12 ans). Les autres ont été capturés en Syrie ou Irak, tués dans les combats ou ont fui vers les derniers territoires tenus par l'EI ou d'autres foyers djihadistes (en Libye notamment).

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vauban - 09/11/2017 - 12:23 - Signaler un abus Comment baisser son froc

    Obono est contente

  • Par assougoudrel - 09/11/2017 - 12:25 - Signaler un abus Débile!!!

    "La majorité des adultes sont incarcérés". Quand on pense qu'un seul individu a fait un tel carnage à Nice. Comme c'est son électorat, il les ménage, mais il aura du sang sur les mains et ce sera pire que Hollande et Caseneuve. Avec notre "Justice" débile, on peut commencer à s'inquiéter sérieusement.

  • Par vangog - 09/11/2017 - 13:22 - Signaler un abus « Rapatriement des combattants islamiste »???????

    Si vous aviez donné le pouvoir à Marine Le Pen plutôt qu'à Macron-Rothschild, il n’y aurait pas rapatriement! Il n’y aurait plus de paiement des allocations au jihadistes, la loi sur la déchéance de nationalité française serait appliquée, les terroristes jugés ne bénéficieraient pas de l'assistance juridique, le communautarisme et l’islamisme régresseraient...mais vous avez choisi le mauvais cheval, maquillé par le maquignon Attali, l’Attila du mondialisme déstructurant. Alors, pleurez, car l’islamisme va prospérer en France gauchiste!...

  • Par tubixray - 09/11/2017 - 13:37 - Signaler un abus Hallucinant

    Les pieds noirs qui ont été rapatriés et leurs descendants vont certainement beaucoup apprécier cette délicatesse de langage à l'encontre de criminels islamistes ..... Ils y ont été de leur plein gré et bien qu'ils y restent.

  • Par ISABLEUE - 09/11/2017 - 14:49 - Signaler un abus jugés en France

    avec quels motifs ?? Ils diront qu'ils n'ont rien fait. Qui ira vérifier qu'ils ont violé des fillettes, coupé des têtes , posé des bombes, ????

  • Par Lepongiste - 09/11/2017 - 16:15 - Signaler un abus Rapatriés !!

    A noter que pour les pieds noirs le terme "rapatriés" était impropre puisqu'ils étaient Français et qu'ils vivaient dans la patrie au sein de trois départements Français ! Cela fait partie de la grande manip gaullliste pour les distinguer des métropolitains !!

  • Par Beredan - 09/11/2017 - 17:46 - Signaler un abus Ignoble ... jusqu.à la moelle ...

    Heureusement que Le Général De Villiers n.a pas connu ça en activité ... transmis aux militaires de Berkane qui risquent leur vie.... c.est la liesse Dans les banlieues : les héros seront RAPATRIÉS !!!

  • Par Atlante13 - 09/11/2017 - 19:33 - Signaler un abus Foutage de gueule et lâcheté,

    dire que 108 djihadistes revenus plus les enfants sont libres et "suivis par la justice et lz police", les autres étant en rétention est un doux euphémisme.. Quand on sait le laxisme de la justice et l'impuissance de la police on se demande tout de même qui se porte garant pour ces 108 "revenus" en liberté. Et cela, à condition que les chiffres soient vrais, ce dont je doute un peu.

  • Par vangog - 09/11/2017 - 20:46 - Signaler un abus Et lorsqu’un de ces 108 « rapatriés » appuyera sur la gâchette..

    dans notre patrie?...qui sera responsable? Le rapatrié? La gâchette?...ou Macron-Rothschild?...

  • Par Stargate53 - 09/11/2017 - 22:35 - Signaler un abus Inconscience pure !

    La démocratie ne signifie pas faiblesse ni stupidité face à des fanatiques qui resteront conditionnés par leur idéologiie mortifère ! ils ont perdu tout titre de citoyen français en allant combattre pour daesh donc la nation leur doit rien et c est une faute politique de les rapatrier car ce sont et seront des bombes en puissance tôt ou tard. Il y aura des morts innocentes à cause de cette décision incompréhensible ! Mais pourquoi faire le jeu de ces malfaisants criminels !

  • Par gerint - 09/11/2017 - 23:14 - Signaler un abus Rapatriement ? Oui

    Dans une prison à ne quitter que pour le cimetière

  • Par bidibul - 10/11/2017 - 01:04 - Signaler un abus Pure traitrise de Macron

    Des individus ayant commis des crimes dans un pays étranger doivent y être jugés, peu importe la condamnation qu'ils y encourrent. Macron trahit les Français et les met en danger.

  • Par Stargate53 - 10/11/2017 - 08:47 - Signaler un abus Je précise : Une pure folie !

    Pourquoi jouez avec le feu terroriste en acceptant des retours en France de tels dangers publics qui ne seront jamais des repentis car trop embrigadés et conditionnés. Ils ont choisi leur camps en partant combattre la-bas, il n'existe plus de lien entre eux et nous ! Qu'ils soient jugés sur place dans le pays où ils combattaient ou vivaient !

  • Par assougoudrel - 10/11/2017 - 09:49 - Signaler un abus Contradiction: il parle d'éradiquer

    Daesh, alors qu'il parle de ramener ces terroristes dans notre pays. Au prochain attentat, car il y en aura, tout sera mis en oeuvre pour faire croire que les "rapatriés" n'y sont pour rien. Ce sera de la faute d'autres mouvances. Je vois déjà la tête de hareng saur de Collomb essayant de se dépatouiller.

  • Par assougoudrel - 10/11/2017 - 10:00 - Signaler un abus Ce matin l'abruti qui

    a remplacé El Kabach sur Eur1, s'inquiétait auprès de Le Drian. Pour lui, il ne faut pas que ces criminels restent en IraK et en Syrie, car on pratique La Peine de Mort. Jusqu'où peut on aller dans l’ignominie? Ces journalistes ne valent pas mieux que leur protégés.

  • Par A M A - 10/11/2017 - 10:26 - Signaler un abus Les juges de ces gens là sont

    Les juges de ces gens là sont en Irak ou en Syrie, là où ils ont été complices ou acteurs d'atrocités. Sont-ils encore français pour être présentés à des tribunaux français qui d'ailleurs leur trouveront toutes les vertus? Que Macron les renvoie là-bas, au lieu de tenter de justifier le bien-fondé de leurs actes par des procès. Le soixante-huitard a une perception du monde qui lui est particulière.

  • Par tapio - 10/11/2017 - 15:19 - Signaler un abus "Rapatriement"

    Pour ces déchets de l'humanité, on va bientôt nous la jouer "retour de l'enfant prodigue ..."

  • Par lasenorita - 10/11/2017 - 16:26 - Signaler un abus Ces djihadistes ont choisi ''leur'' pays..

    ..ce pays est la Syrie: qu'ils y RESTENT! Hier soir, j'ai regardé le reportage d'Elise Lucet: une femme djihadiste ne voulait pas rester en Syrie parce qu'elle y risquait la ''peine de mort'' ,c'est tant pis pour elle! Sa fille de 6 ans a dit que les Barbares de Daesch sont ''gentils'', ils sont soumis à un ''lavage de cerveau''..et il est dangereux pour nous de laisser ces djihadistes revenir en France! Signez la pétition http://damocles.co/stop-djihadistes/...ceux qui nous gouvernent sont des naïfs, les ''vrais'' Français non-musulmans ne sont plus en sécurité chez eux à cause des Bisounours..tels Macron,Collomb,...

  • Par kuruzawa - 10/11/2017 - 16:45 - Signaler un abus Pas sur...

    Souvenez vous des propos de la Ministre,en gros,"s'ils ne reviennent pas,tant mieux",ce qui correspond à l'opinion générale du pays,exceptés quelques loufoques.Le Drian a parlé très clairement aussi.Au niveau européen,quel pays peut bien souhaiter récupérer des assassins,meme "en herbe"?j'ai lu sur le web,est-ce crédible?,que les différentes chancelleries auraient fait comprendre aux Irakiens qu'elles ne veulent pas du tout les voir revenir et préfèrent que le problème se règle là-bas...Si de tels accords (tacites/explicites) ont été passés,difficile de l'annoncer officiellement,Macron inclus.Par contre,il est possible d'imaginer qu'il y a eu des deals du genre participation à la reconstruction contre bons services:ça s'appelle du pragmatisme,et pour ça Macron en est doté.Concernant l'Irak,ça me parait plausible.Pour la Syrie:?Ceci dit,il y a quand meme des "revenus" qui se baladent dans la nature...Le Drian a été limpide sur le fait d'assumer ses responsabilités.J'y inclus les familles qui réclament les revenants:eux aussi ont leur part de responsabilité et je ne comprends pas qu'ils puissent ramener leur fraise sans se faire rabattre le caquet.

  • Par tapio - 10/11/2017 - 18:03 - Signaler un abus Il n'y a qu'à les taxer ...

    ... en imposant un impôt sur le "revenu" ?

  • Par kelenborn - 12/11/2017 - 16:43 - Signaler un abus Kuruzawa

    Ce que vous dites me semble frappé au coin du bon sens! Cela étant je voudrais juste souligner une fois de plus le sort particulier réservé aux femmes , victimes bien sûr d'avoir été abusées, comme elles sont harcelées par les porcs ici!!!J'imagine que Caroline My Ass va nous expliquer que lé dénommée Boumédienne ( je ne suis pas certain de son nom) a évidemment été amenée à partir la bas parce qu'elle était harcelée par Coulibaly!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€