Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 31 Octobre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

De plus en plus de gens renoncent à des amis Facebook en raison de divergences politiques

9% de ceux qui utilisent un réseau social ont déjà supprimé un contact suite à un commentaire politique offensant.

Contacts éphémères

Publié le

Le résultat d’une étude américaine pourrait en intéresser plus d’un en ces temps de campagne électorale : de plus en plus de gens renoncent à des contacts de réseaux sociaux en raison de divergences politiques.

Selon un sondage effectué par le Pew Internet Project, 9% des ceux qui utilisent un réseau social sur le web ont supprimé un de leurs contacts à cause d’un commentaire politique ou d’un sujet de conversation qu’ils ont trouvé offensant.

Et ils sont 8% à l’avoir fait directement suite à une conversation politique avec la personne concernée. 1 sur 10 ont coupé le contact avec certains de leurs "amis" en ligne car ils parlaient trop souvent de politique, et ils sont 5% à l’avoir fait car ils avaient peur que leurs amis soient offensés par ce que le contact supprimé a posté.

Pour autant le phénomène reste encore marginal. Deux tiers des sondés déclarent simplement ignorer les posts auxquels ils n’adhèrent pas.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Silmarwen - 13/03/2012 - 17:04 - Signaler un abus Mouais

    C'est que ça n'est pas un(e) véritable ami(e).

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€