Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 24 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Les Républicains vont trancher le 24 octobre sur les cas de Philippe, Darmanin, Lecornu, Riester et Solère

"La formule la plus probable sera qu'on acte leur départ" a annoncé un cadre du parti.

C'est fixé

Publié le
Les Républicains vont trancher le 24 octobre sur les cas de Philippe, Darmanin, Lecornu, Riester et Solère

Ils sont cinq : Edouard Philippe (Premier ministre), Gérald Darmanin (ministre de l'Action et des Comptes public), Sébastien Lecornu (Secrétaire d'État auprès du ministre d'État, ministre de la Transition écologique et solidaire), Franck Riester (coprésident du groupe Les Constructifs de l’Assemblée nationale) et Thierry Solère (leader du groupe "Les Constructif). Cinq personnalités politiques des Républicains à avoir rallié Emmanuel Macron, provoquant ainsi l'ire de leur parti. Après plusieurs tergiversations, leur sort pourrait être réglé le 24 octobre prochain.

C'est en tous cas ce qu'a indiqué un cadre des Républicains à franceinfo.fr.

"Il n'y aura pas de surprise" a-t-il confié au site Internet. "On ne parlera pas d'exclusion. La formule la plus probable sera qu'on acte leur départ". Et de justifier : "On ne peut pas être membre d'un parti d'opposition et travailler pour la majorité". Franceinfo rappelle que, le 11 juillet dernier, le bureau politique des Républicains avait décidé la création d'une commission ad hoc, confiée aux députés Patrick Ollier et Jean Leonetti, pour gérer les cas de ses cadres ayant rejoint le gouvernement ou bienveillant envers En Marche. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Yves3531 - 16/10/2017 - 20:33 - Signaler un abus Si la droite conserve les traitres qui l’on fait perdre...

    ce ne sera plus la droite....

  • Par clint - 16/10/2017 - 20:59 - Signaler un abus Il y a tout de même un peu de temps ....

    ... que la droite n'est plus la droite !

  • Par Yves3531 - 16/10/2017 - 21:57 - Signaler un abus Oui Clint...

    la dernière élection a démontré la nuisance pour la droite de perdre son âme et son identité en négociant ses convictions avec des centristes girouettes virant au gré de leurs petits intérêts électoralistes et de bonne soupe...

  • Par Anouman - 16/10/2017 - 22:04 - Signaler un abus LR

    Le moins qu'on puisse dire c'est qu'ils n'ont pas des délais de réaction rapides.

  • Par vangog - 16/10/2017 - 22:45 - Signaler un abus Quel jésuitisme!

    "Il n'y aura pas d'exclusion, mais on actera (quezaquo?) leur départ"...au delà de la médiocrité de ces expressions issues de la novlangue gauchiste, il y a un manque total de responsabilité, de la part des Républicains. De peur de perdre tous ces électeurs-girouettes qui vont où les poussent le vent des médias, les riooublicains vont "acter le départ" de ceux qu'ils n'ont pas le courage de congédier ...Beeeeuuuurk!

  • Par winnie - 17/10/2017 - 07:26 - Signaler un abus Comme toujours!

    Pas de courage! On les virent et on s affirme par ses actes que l on est de droite en rassemblant toutes les droites (les vraies) ;et la on fera enfin ce que tous les Francais attendent. Tant que LR s excusera, sera sous le dictat de la gauche mondialiste,libertaire, immigrationiste rien ne changera, sauf le nom du president de la republique.

  • Par Lazydoc - 17/10/2017 - 07:35 - Signaler un abus J’atten des décisions fortes

    Ou je règle le cas de LR!

  • Par Salgado - 17/10/2017 - 10:36 - Signaler un abus Boff....

    Prendre Ollier pour prendre une telle decision ça me parait un peu mou.C'est quant mème pas Torquemada.....

  • Par Anguerrand - 17/10/2017 - 16:36 - Signaler un abus Les LR ne perdront pas une voix aux elections

    Ces traîtres élus avec l'étiquette LR ont trahi leurs électeurs qui ne voulaient pas de Macron. Ce sont donc des traîtres à leur Parti et à leurs électeurs par simple opportunisme.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€