Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 25 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Renault-Nissan et le gouvernement sont parvenus à un "accord de stabilisation"

Cet accord conclu ce vendredi après-midi maintient les droits de vote double de l'Etat, l'une des pommes de discorde.

C'est fait

Publié le
Renault-Nissan et le gouvernement sont parvenus à un "accord de stabilisation"

C'est fait. Après huit mois de crise entre l'Etat et Renault-Nissan, les deux plus importants actionnaires de l'entreprise automobile française sont parvenus à un "accord de stabilisation" encadrant l'influence de l'Etat français au sein du groupe. La conclusion de cet accord a été annoncé dans un communiqué.

Cet accord "maintient les droits de vote double de l'Etat, l'une des pommes de discorde, mais établit aussi un contrat prévoyant leur plafonnement dans certains cas" a précisé Renault à l'issue d'un Conseil d'administration. 

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€