Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 08 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Renault-Nissan : Carlos Ghosn va prendre les commandes de Mitsubishi

Selon le journal japonais Nikkei, la direction du groupe japonais appuierait cette nomination.

Nouveau roi

Publié le
Renault-Nissan : Carlos Ghosn va prendre les commandes de Mitsubishi

C'est véritable empire que se construit doucement Carlos Ghosn. Alors que le groupe Renault-Nissan prépare l'intégration de Mitsubishi Motors, à travers une prise de capitale à hauteur de 34% par Nissan, c'est le grand patron lui-même qui devrait prendre les rênes du constructeur nippon, à en croire le journal Nikkei. C'est la direction de Mitsubishi qui souhaite cette nomination dont l'approbation par les actionnaires et administrateurs devrait intervenir en décembre.

Mitsubishi Motors a été récemment impliqué dans un scandale de tricherie sur ses tests de consommation. Résultat : une perte de plus de 2 milliards d'euros cette année, rendant vitale la prise de capitale par Nissan.

L'annonce de l'arrivée de Carlos Ghosn, véritable icone au Japon, a été salué par un bon de 11% du titre. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par clint - 19/10/2016 - 14:58 - Signaler un abus Enfin un groupe de dimension internationale !

    Mais dans combien d'années Renault en sera le boulet ?

  • Par Pourquoi-pas31 - 19/10/2016 - 17:23 - Signaler un abus C'est drôle,

    Je pensais qu'ils auraient préféré SAPIN ! Ou MACRON !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€