Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 30 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Droit du travail : Myriam El Khomri dévoile un gros aménagement des 35 heures

Les accords d'entreprise pourront faire exploser le temps de travail.

Pour le futur

Publié le
Droit du travail : Myriam El Khomri dévoile un gros aménagement des 35 heures

Dans une interview aux Echos, Myriam El Khomri révèle plus d'informations sur son projet de loi de réforme du droit du travail, et notamment sur les 35 heures. Elle espère "améliorer la compétitivité des entreprises, développer et préserver l’emploi, réduire la précarité du travail et améliorer les droits des salariés, avec la nouvelle réforme du travail". Dans une interview accordée aux Echos, la ministre argumente les grands objectifs de son projet de loi et assure que "les 35 heures restent la durée légale du travail".

Pour augmenter sa compétitivité cependant, une entreprise pourra désormais "prévoir des durées de travail jusqu’à 46 heures hebdomadaires pendant 16 semaines". "Il y a des blocages dans notre société, il faut faire confiance à la négociation collective dans les entreprises et dans les branches, pour les lever, en se basant sur les besoins du terrain".

Concernant la réforme du licenciement économique, la ministre du Travail assure qu’elle a voulu répondre à un besoin de "clarté et de lisibilité". "Sur ce point, nous ne faisons ni plus ni moins que nous aligner sur les droits applicables dans les autres pays", a-t-elle expliqué. "Et là aussi, c’est le fil rouge du texte, les partenaires sociaux sont associés à la démarche, avec la possibilité de préciser, par accord de branches, les situations pouvant justifier des licenciements économiques".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 18/02/2016 - 12:36 - Signaler un abus De grosses erreurs inégalitaires, typiques de la gauche!

    les accords d'entreprise et de branches favoriseront les entreprises qui sont en état de monopoles, grandes entreprises du CAC, les SEM, EPIC type EDF, Poste, RFF, qui ont déjà profité abusivement des lois socialistes, seront gagnantes de ce marché de dupes. Les petites et moyennes (s'il en existe...) entreprises, elles, seront victimes de syndicats prédateurs, qui leur imposeront des accords de branche réducteurs, pour se venger de n'avoir rien obtenu des autres...

  • Par lasenorita - 18/02/2016 - 14:05 - Signaler un abus Ceux qui nous gouvernent et les pauvres.

    Ceux qui nous gouvernent se foutent pas mal des ''acquis'' des pauvres!.....Tous ces gauchistes sont, pour la plupart, des ''fils à papa'' qui n'ont jamais connu ''la pauvreté'',...ils ont ''fait'' de la politique toute leur vie et ils ignorent la dureté du travail...ils ne savent que se gargariser de beaux discours ces bisounours!...Ils ont choisi El Khonerie pour être ministre des Français parce qu'elle est musulmane et pas pour sa compétence!...tandis que dans ''les pays musulmans'' les non-musulmans n'ont aucun droit!...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€