Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 15 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Réforme des retraites : les Français majoritairement opposés à de nouvelles concessions

Selon un sondage Ifop pour Sud-Ouest dimanche, les Français sont hostiles à de nouveaux efforts, surtout concernant un nouveau recul de l'âge de départ à la retraite.

Sondage

Publié le

La retraite est plus que jamais un sujet sensible dans l'opinion publique française. Un sondage Ifop pour Sud-Ouest Dimanche révèle que les Français sont majoritairement las des efforts consentis pour réformer les retraites, et s'opposent à de nouveaux compromis. Ainsi, ils sont 60% à être hostiles à un nouveau recul de l'age de départ en retraite, au-delà de 62 ans.

L'allongement de la durée de cotisation pose également problème. 57% ne se déclarent "pas favorables" à l'allongement au-delà de 42 annuités.

L'augmentation des cotisations retraites payées par les employeurs et les salariés soulève moins d'opposition, mais reste globalement une mauvaise idée au yeux d'une majorité.

48% se disent favorables, contre 52% opposés à cette augmentation.

Mais tout n'est pas nécessairement perdu. L'opposition des Français à la réforme des retraites semble en recul.

Car avant la première loi Fillon, en 2003, seuls 30% des Français étaient d'accord pour reculer l'âge de départ après 60 ans. En mai 2010, avant la seconde réforme, cette proportion est montée à 43%, et aujourd'hui, 40% sont favorables à un nouveau recul.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par anticip - 09/03/2013 - 16:49 - Signaler un abus malheureusement

    les chiffres sont les chiffres et si nos compatriotes ne veulent pas voire exploser le système et continuer a avoir des retraites ,il faut faire quelque chose . le gouvernement socialiste va nous arranger ça

  • Par jlbaty - 09/03/2013 - 17:56 - Signaler un abus Encore une m.....de laissée

    Encore une m.....de laissée par Sarko , comme tout le reste , on efface et on recommence

  • Par jean-paul - 09/03/2013 - 18:39 - Signaler un abus heureusement ca sera un socialiste qui le fait

    .

  • Par yvonman53 - 09/03/2013 - 18:50 - Signaler un abus Oui

    Stop! Il est temps de remettre toutes les retraites a plat (y compris celle des parlementaires). Les efforts a faire pour certains seront plus visibles!

  • Par sheldon - 09/03/2013 - 18:56 - Signaler un abus Le résultat d'une gauche de m.... !

    Et on fait campagne sur la retraite à 60 ans en se précipitant dès l'élection de faire partie à 60 ans. On a mis dans la tête des gens que Sarkozy avait reculé l'age pour favoriser "les patrons" : la gauche du front popu ! Et maintenant il faut leur expliquer que pour arriver au pouvoir il fallait tirer à le kalachnikov sur tout ce qu'y avait fait. Résultat : les français ayant tous reçu depuis des années à l'école une formation économique anti-capitaliste ne comprennent pas ce qui était avant une allégeance à la finance (vous savez le seul ennemi de du ... la ....) devient une sage nécessité !!

  • Par yvonman53 - 09/03/2013 - 19:02 - Signaler un abus Retraites

    Déjà abordé dans de précédents forum. Si on prend 42 ans de cotisations ,début a 20 ans +42 ans de cotisations , moyenne d'age de départ pour l’éternelle retraite: 80 ans ,reste 18 ans pour en profiter. L'age pour le taux pleins de la retraite de base ,est 67 ans. (Pour ceux qui ont des problèmes avec les 42 ans) Cette retraite de base ,50% du salaire devrait être issue d'une même caisse de retraite. Ensuite ,la complementaire obligatoire ,système a points,cette fois ci nous pourrions laisser aux corporations le soin des caisses et des cotisation. Et une retraite facultative par capitalisation. IL existe au moins une dizaine de caisses de retraite.

  • Par yvonman53 - 09/03/2013 - 19:06 - Signaler un abus Retraites

    On voit bien ainsi que l'age de départ a la retraite n'est pas tellement très important ,du fait des 42 ans de cotisations.

  • Par bellangevine - 09/03/2013 - 19:08 - Signaler un abus de toute façon

    à un moment donné,il me semble que nous n'aurons guère le choix...On serait aussi heureux de voir réformer aussi un peu le régime de retraite du public.

  • Par bellangevine - 09/03/2013 - 19:08 - Signaler un abus de toute façon

    à un moment donné,il me semble que nous n'aurons guère le choix...On serait aussi heureux de voir réformer aussi un peu le régime de retraite du public.

  • Par musaraigne - 09/03/2013 - 19:18 - Signaler un abus Inéluctable

    Il faut bien évidemment augmenter le nombre de trimestres, puisque l'espérance de vie augmente de façon spectaculaire. Mais cela ne peut suffire. Le système doit être remis à plat, en baissant notamment les retraites indécentes des élus, et autres haut ponctionnaires. Bien sûr, de ce côté là, je n'attend strictement rien de la part de ce gouvernement. Pas plus que pour quoi que ce soit d'autre d'ailleurs...

  • Par jlbaty - 09/03/2013 - 20:18 - Signaler un abus Sheldon Ne generalise pasce

    Sheldon Ne generalise pasce que seule ton cerveau minuscule peut comprendre

  • Par yvonman53 - 09/03/2013 - 20:30 - Signaler un abus esperance de vie

    A ajouter a 60 ans(INSEE 2000-2008) hommes /femmes cadres+ 24/27.8 ans Agriculteurs,artisans ,commerçants+ 22.3/26.2 ans Employés+ 21/26.4 ans Ouvriers +19.6/25.5 ans 1er constat ,faut-il faire travailler les femmes plus longtemps ;-)) Si on se base sur retraite a 62ans ,il faut soustraire ,bien sur 2 ans.

  • Par yvonman53 - 09/03/2013 - 20:36 - Signaler un abus esperance de vie

    ces chiffres correspondent a la durée moyenne des retraites si on prend 62 ans hommes de 17.6 ans à 22 ans Autre remarque ,problème des cadres a partir bac+3 et ...etc cela ne sera pas 62 ans compte tenu de la durée des études.

  • Par yvonman53 - 09/03/2013 - 20:47 - Signaler un abus Etudes

    Cursus médecine : entre huit et onze années. Bac +8 a bac +11 Age de plein emploi 26 ans a 31ans ,alors si on rajoute 42 ans...... Apprentissage On peut aussi cotiser a partir de 16 ans + 42 ans. bon départ a la retraite entre 58 ans et 73 ans !

  • Par walküre - 09/03/2013 - 20:57 - Signaler un abus Elu le Hollande

    par une majorité de Français, sauf si trucage des élections ce qui est toujours possible. Donc vous paierez pour vos retraites, et surtout pour celles des immigrés et des parasites sociétaux permanents, clientèle favorite des gauches.

  • Par jlbaty - 10/03/2013 - 07:37 - Signaler un abus Walkure Par clair ton

    Walkure Par clair ton commentaire, soit il sont émigres et ne votent pas , soit ils votent alors ils ne sont plus émigrés

  • Par ankou666 - 10/03/2013 - 07:48 - Signaler un abus Réformer les retraites ? Il y a longtemps que c'est commencé !

    Dès que le comptage des années est passé des 10 meilleurs années, puis aux 25 et maintenant aux 25 dernières, c'est à dire il y a 20 ans pour les premières décisions, nous l'avons bien profond ! Qui a dit quelque chose lorsque c'est passé des 10 meilleurs aux 25 ? Personnes ! Pas de manif dans les rues comme cela arrive lorsqu'un chouïa est touché pour les fonctionnaires ! (voir le jour de carence) Faire une réforme ? OUI ! Mais il faut commencer par UN code du travail et UN système de retraite ! UN !! Pour tous ! Même pour les élus qui sont nos représentants mais à part de la société. Là, nous allons avoir de "peut-être" augmentations de cotisations, de temps de cotisation, augmentation de prélèvements sur les pensions (CSG, sécu, et d'autres en question). Je connais beaucoup de retraités autour de moi qui, de ce qu'ils perçoivent comme retraite, sont sous le seuil de pauvreté ! Alors bloquer les augmentations des pensions... des retraités vont être encore plus nombreux à aller faire les fins de marché et autres associations d'aides. Que les politiques en profitent, les retraités ne bloqueront pas la vie de ceux qui travaillent (comme la RATP) car il ne travaillent pas.

  • Par fms - 10/03/2013 - 08:14 - Signaler un abus le problème des retraites est plus large...

    il est à replacer dans le débat sur la redistribution des richesses. Qu'importe le nombre de trimestres et l'âge de départ de toute manière avec un chômage à 11% la messe est déjà dite ! La seule question valable est comment notre société va traiter les inactifs et les plus faibles - enfants, mères au foyer, étudiants, chômeurs, handicapés, retraités... La logique égoïste du libéralisme protestant doit être combattue, la communauté doit assurer à chacun une vie digne. Il faut arrêter de croire que la pauvreté des uns permet la richesse des autres. La question des retraites n'est qu'un saucissonage de cette question plus large à laquelle la France ne répond pas.

  • Par sbgf43 - 10/03/2013 - 08:44 - Signaler un abus L'état d'abord....

    On pourrait déjà diviser par deux le nombre de ministres...

  • Par ZOEDUBATO - 10/03/2013 - 08:54 - Signaler un abus Nous refuserons les dragonnades des seigneurs pilleurs

    Tant qu'il n'y aura pas alignement des impôts, taxes, prélèvements sociaux, avantages en nature, efficacité , durée et responsabilités au travail , avantagessociaux, ... du Public et des élus sur le Privé Nous refusons tout effort tant que le Public ne sera pas mis autant à contribution que le Privé ; que le public continuera à être "juge et partie" et qu'il sera impossible pour les citoyens de donner leur avis sur les problèmes sociétaux et sur les question de fonds Nous refusons ces ombres de responsables qui passent, volent notre argent puis disparaissent dans leurs somptueuses demeures de nantis à statuts qui vivent sur les impôts des autres sans rien apporter aux citoyens Nous refusons de payer tant qu'il n'y aura pas de justice sociale, d'équité, d'égalité des chances, d'assistanat avec obligations de contre partie, de syndicats défendant l'emploi et non leur idéologie, d'élus priorisant l'intérêt général sur leurs intérêts privés ou de Parti et refusant le clientélisme. Nous voulons nos droits et devoirs constitutionnelles de citoyens responsables disposant d'un espace dé "respiration" et de recours immédiat devant les abus des élus et des agents Public

  • Par Gégé Foufou - 10/03/2013 - 10:31 - Signaler un abus A ZOEDUBATEAU

    Entièrement d'accord, mais éternelle question il a foutu quoi Nicolas pendant ces 10 dernières annés ?????? Au fait si tu veux prendre ta carte au F.N. dis le moi je t'envoie un formulaire c'est 50€ ou 30 € pour les petits revenus.... Bon dimanche

  • Par XI - 10/03/2013 - 11:39 - Signaler un abus Pauvre jlbaty

    Jlbaty complètement largué ou obnubilé par ses convictions . 1 c'est Mitterrand et non Sarkozy qui a creusé le trou des retraites en avançant brutalement l'age de 65 à 60 , au lieu de le faire petit à petit jusqu'à 621/2 (où il faudra de toutes façons revenir) . 2 le minuscule cerveau n'est peut être pas celui qu'on croit . 3 ce n'est pas parce qu'on est étranger , qu'on n'a jamais travaillé ou cotisé qu'on ne perçoit pas une retraite en France ( de 7000 à 13500 Euros par an source livret accueil) et il n'y a pas besoin d'avoir le droit de vote pour cela , cela existe déja ,donc walkure a raison . Finalement toutes ses interventions sont des âneries , son fanatisme politique l'empêche de réfléchir .

  • Par guy bernard - 10/03/2013 - 11:53 - Signaler un abus ...et les femmes sont contre les viols collectifs

    ça nous avance bien... il est peu-être temps, dans un pays ou l’égalité est la règle, d'aligner public et privé... j’étais, lorsque j’étais bébé, mannequin comme le bébé cadum, et depuis, bien que je ne puisse plus exercer mon métier, on m'oblige à travailler. l'Etat cesse d'employer à 50 ou 55 ans et on se débrouille après, comme les boxeurs qui ouvrent un bar tabac, ou tel ou tel qui font des formations. c'est la problématique des salaries français. si l'Etat a comme repère des PDG outrageusement payés et qui s'offrent des golden hellos...on n'a pas fini de payer !

  • Par jlbaty - 10/03/2013 - 13:53 - Signaler un abus XI

    Oui et depuis Mitterrand le monde s' est arrêté de tourner .la chisarkoraquie ne ses préoccupée que de préserver ses intérêt mais surtout pas ceux des Francais ceci avec la complicité des syndicats tous confondus medf cgt et compagnie

  • Par mascarine - 10/03/2013 - 14:23 - Signaler un abus récapitulons :

    le régime des retraites est à l'agonie pour les raisons que tout le monde connait: c'est un fait avéré et NS (n'en déplaise à jlbaty ) a entrepris des réformes nécessaires (insuffisantes certes : crise et montée du chômage) : avec pour résultat: des manifestations , des grèves et une curée médiatique sans précédent sur la personne d'EW ;sans oublier en tête de cortège les barons du PS qui promettaient monts et merveilles en allant dans le sens d'une population ignorante et peu curieuse : avec des yakas et une bonne dose d'anti-sarkozisme , ils ont proclamé haut et fort qu'il n'y avait pas de pb de retraite :or , maintenant , qu'ils sont au pouvoir ils doivent faire le sale boulot ! 'le peuple qu'ils caressaient dans le sens du poil n'y comprend plus rien : où sont les belles promesses d'antan ? les"b......sés comptez vous !

  • Par zozo26 - 10/03/2013 - 15:19 - Signaler un abus zozo26

    Honte lorsque l'on entend parler d'égalité face à la retraite, la maladie et autre. pour exemple des fonctionnaires auxquels on va faire un nouveau cadeau avec suppression carence. Les gens savent t'ils ce que signifie subrogation par exemple. Si l'on est dans une PME qui ne fait pas l'avance au salarié des indemnités journalières, quel choix pour le salarié afin de faire face : puiser dans ces économies en attente d'être remboursé, et pour ceux qui n'ont rien emprunter.

  • Par jurgio - 10/03/2013 - 15:39 - Signaler un abus Honteux...

    d'avoir épargné davantage ou d'avoir gagné davantage sa vie ? Non, rassurons-nous, il ne s'agit pas de taxer les plus "démunis". Ce sont ceux qui gagnent quelques euros de plus qui iront les rejoindre, pour la plus grande gloire de l'égalité. L'essentiel est que l'électorat fonctionnaire progresse, car on compte sur eux.

  • Par esurlo - 10/03/2013 - 16:03 - Signaler un abus 60 Milliards de fraudes aux aides et subventions diverses....

    .... et l'on demande "aux riches " retraités , dès 1200 € de faire des sacrifices ....... .....Belle mentalité ......

  • Par engerau - 10/03/2013 - 19:09 - Signaler un abus @yvonman 53

    Vous écrivez : Cette retraite de base ,50% du salaire devrait être issue d'une même caisse de retraite. Erreur ! C'est 50% du plafond mensuel de la sécurité sociale (3086€) à moins que vous ayez écrit ceci comme une revendication...C'est la faillite assurée du système.

  • Par engerau - 10/03/2013 - 19:38 - Signaler un abus Replâtrage

    Si, comme il semble bien, que ce sera une hausse des trimestres et de l'âge de départ à la retraite, il faudra remettre ça dans 4 ans. Pour que le système par répartition soit préservé, il faut remettre tout à plat et s'orienter vers un système par points. Chaque salarié achetera des points à l'image de ce qui se fait pour les retraites complémentaires. C'est donc en fonction du salaire que les points seront acquis. C'est beaucoup plus contributif et évite les fameux trimestres validés si on a cotisé un mois ou un multiple du smic horaire. Cela évitera également la querelle des 25 meilleures année. Reste à déterminer si un salarié peut prendre sa retraite lorsqu'il juge qu'il est temps de poser son sac ou s'il faut impérativment fixer un âge légal. Cela avantagera, certes, les français au niveau du salaire moyen et ceux supérieurs mais les cotisations devraient être conséquentes. Les régimes complémentaires ont fait des placements en bourse à l'image des fonds de pension. Il y a eu des pertes. Je ne suis pas sûr que ce furent tous " des placements de père de famille". C'est donc à exclure. Reste les obligation d'Etat.

  • Par yvonman53 - 10/03/2013 - 19:46 - Signaler un abus Retraites

    Le taux appliqué au salaire annuel moyen est compris entre 25% et 50% maximum . Salaire moyen = votre salaire moyen Pas 50% du plafond sécu qui est lui, le maximum versé!

  • Par yvonman53 - 10/03/2013 - 19:51 - Signaler un abus Salaire moyen

    Calculer sa retraite de base Le montant de la pension de base est le résultat d'un calcul assez complexe. Il équivaut, quand toutes les conditions sont réunies, à la moitié d'un salaire de référence appelé « salaire annuel moyen ». Comment le salaire annuel moyen est-il défini ? Avant la réforme Balladur, en 1993, le salaire annuel moyen était calculé sur les 10 meilleures années. Depuis, la durée de référence est passée progressivement à 25 ans. Les personnes nées en 1948 ou après calculent donc leur salaire annuel moyen sur la base de leurs 25 meilleures années.

  • Par yvonman53 - 10/03/2013 - 20:25 - Signaler un abus Retraite de base

    Le montant de la pension de retraite de base, hors majoration, ne peut dépasser 50 % du plafond de la sécurité sociale, soit 1.515,50 €, par mois, au 1er janvier 2012 (voir : Le plafond de la sécurité sociale pour 2012 est établi). Le versement d'une retraite complémentaire permet de dépasser ce plafond.

  • Par XI - 10/03/2013 - 21:13 - Signaler un abus Mitterrand

    Ne vous en déplaise jlbaty, le problème du financement des retraites est posé depuis 40 ans , soit le premier choc pétrolier . Tous les présidents , pour des questions électorales ont refusé d'entreprendre les réformes qui s'imposaient déja .Mitterrand lui a fait mieux ,il l'a carrément sabordé en" créant" brutalement des dizaines de milliers de nouveaux retraités . Chirac n 'a rien changé , Sarkozy contraint et forcé a entamé les réformes . Il est évident que le travail n'a pas été mené au bout . Mais aucun pays , connaissant du chômage , n'aurait pu se relever du coup de Jarnac de Mitterrand . Ce qui est plus grave , c'est que ses descendants socialistes veulent renouveler les mêmes erreurs .

  • Par la saucisse intello - 11/03/2013 - 03:39 - Signaler un abus Il sera trés instructif.....

    d'observer jusqu'à quand les (rares) français qui travaillent encore vont accepter de se faire égorger pour maintenir les privilèges des "élu(e)s". Je pense que la révolte est plus prés qu'on le croit !

  • Par unpèreencolère - 11/03/2013 - 12:04 - Signaler un abus Travailler plus longtemps, et gagner moins !

    Alors moi je dirai non seulement, travailler plus longtemps, et gagner moins. Même discours que pour le contrat emploi...!!! Vaches à lait, allez-y, donnez le lait, et après, vous finirez à l'abattoir pour servir de nourriture ! Et j'ai bien peur que cette "majorité hostile" ne fasse pas le poids devant le bulldozer politique du racket organisé ! Pas plus que les nantis, nos politiques "polyvalents", aux cumuls de mandats insolents (qui prennent le chemin de se poursuivre jusqu'en 2017, et au-delà il ne faut pas se leurrer, quelque soit le "gagnant" de la joute politique ) donc cumuls de retraites conséquentes, ne verront pas de baisse qui pourraient les plonger dans l'inconfort ! L'inconfort ça s'apprend, nous on sait déjà, nos gamins dans les rues et la drogue aussi, donc allons taper chez ceux qui savent vivre précaires ! unpereencolere

  • Par Ambroisine - 11/03/2013 - 19:01 - Signaler un abus le changement, c'est maintenant

    il y aura une réforme... http://www.magtuttifrutti.com/article-reforme-des-retraites-la-foire-aux-idees-est-lancee-116092383.html

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€