Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 23 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Réforme du permis de conduire : les nouvelles questions du code dévoilées

La banque de questions actuelles, auxquelles doivent répondre les candidats lors de l'examen du code de la route, va être remplacée par une nouvelle banque de 1000 questions.

Changement et innovation

Publié le
Réforme du permis de conduire : les nouvelles questions du code dévoilées

Clignotant, stop, stationnement, feux de route. La réforme de l’ETG (examen théorique du permis de conduire) est sur le point d'être présentée. La banque de questions actuelles, auxquelles doivent répondre les candidats lors de l'examen du code de la route, va être remplacée par une nouvelle banque de 1000 questions. Selon Europe 1, qui a pu en consulter le détail, beaucoup de questions porteront sur le comportement du conducteur, notamment en cas d’accident : "Avant d’appeler les secours, je vérifie si la victime respire, oui ou non, si la victime est consciente, oui ou non".

Une première donc, puisque l’examen du code de la route ne comportait jusque là que des questions en lien avec la conduite.

Certaines porteront sur l’éco-conduite afin de sensibiliser les nouveaux conducteurs au respect de l’environnement, d'autres sur les nouvelles technologies avec des thèmes comme les boites automatiques et l’appel d’urgence e-call. "C’est dans le sens de la modernisation : véhicules électriques et véhicules hybrides en sont équipées. Et ce type de formation coûte moins cher, puisqu’il y a moins d’heures de formation pratique. On apprend plus vite sur une boîte automatique", précise Alexis Le Galleux, responsable de la formation pour le réseau d’auto-école CER, cité par Europe 1. Enfin, selon la radio, "certaines questions sont basées sur des films, donc il faut évaluer une situation et ses risques en quelques secondes".

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€