Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 25 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Réforme de la justice, baisse des impôts, nouveau traité européen : les conseils de Nicolas Sarkozy à Emmanuel Macron

Pour la première fois, l'ancien président revient sur l'élection d'Emmanuel Macron, dans une interview au magazine des étudiants de Science-Po, Emile.

Sagesse de l'ancien

Publié le
Réforme de la justice, baisse des impôts, nouveau traité européen : les conseils de Nicolas Sarkozy à Emmanuel Macron

L'ancien chef de l'Etat Nicolas Sarkozy sort du silence, et commente pour la première fois l'élection d'Emmanuel Macron, dans le cadre d'une interview réalisée le 17 juillet et publiée fin août dans le magazine des étudiants de Science-Po, Emile.

Il commence par être bienveillant envers le nouveau président, soulignant que "Macron y est arrivé, c'est vrai, et ce n'est pas si facile" et ce qui compte c'est "ce qu'on a fait, pas l'âge auquel on l'a fait.

Ce qui compte, c'est d'y arriver, c'est de faire les choses, que ce soit à 39 ou à 49 ans".

Il suggère ensuite à Emmanuel Macron d'être "un grand européen" et de "proposer un nouveau traité". En termes de politique intérieure, il conseille de ne rien reporter. "Le calendrier du président de la République est simple: c'est tout de suite! Tout ce que vous ne faites pas en juillet, vous ne le ferez pas en décembre. Voilà pourquoi le calendrier n'attend pas". Il vise notamment "la baisse des impôts". Début juillet, Emmanuel Macron et Edouard Philippe avaient annoncé un report d'une partie de certaines promesses de campagne.

Il incite aussi Emmanuel Macron à se pencher sur "la réforme de la justice" car, pour lui, "il ne peut pas exister de pouvoir sans contre-pouvoir, sans équilibre des pouvoirs".

Interrogé sur sa vie "après l'Elysée", il estime que cette expression ne correspond à aucune vérité. "L'expression ‘après' est fausse, il n'y a pas un ‘après', il y a une vie qui continue. C'est de l'extérieur qu'on met une césure. Vous croyez que la vie commence quand on entre à l'Elysée et qu'elle s'arrête quand on en sort? Je suis comme le héros de Dostoïevski dans Crime et châtiment: ‘La renaissance lente mais certaine'".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Atlante13 - 28/08/2017 - 18:44 - Signaler un abus S'il est si fort que ça,

    pourquoi n'a-t-il rien fait quand il était au pouvoir? C'est comme l'autre guignol Tartemolle, il n'a fait que des c***eries mais il est fier de son mandat. Allez comprendre...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€