Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 13 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Réforme fiscale : "il appartient au Premier ministre de prendre ses responsabilités"

C'est ce qu'a déclaré Laurent Berger, le numéro un de la CFDT, à l'issue de sa réunion avec Jean-Marc Ayrault ce lundi. Voici toutes les réactions syndicales concernant la remise à plat du système fiscal.

Verbatim

Publié le
Réforme fiscale : "il appartient au Premier ministre de prendre ses responsabilités"

Jean-Marc Ayrault a lancé ce lundi les consultations concernant le projet de réforme de la fiscalité  Crédit REUTERS/Philippe Wojazer

Jean-Marc Ayrault a donné le coup d'envoi lundi de son grand chantier de remise à plat de la fiscalité. Le Premier ministre a reçu les principales organisations syndicales afin de discuter de cette réforme fiscale à hauts risques qui a été annoncée à la surprise générale mardi dernier. A l'issue des premiers entretiens, Jean-Marc Ayrault a jugé ces rencontres "utiles et constructives", avant de se rendre à un déjeuner avec le président François Hollande. Voici ce que les représentants syndicaux ont de leur côté déclaré.

  • Jean-Pierre Crouzet (UPA) : "c'est de l'immédiat dont on a besoin compte tenu de la situation des entreprises"

Le président de l'Union professionnelle artisanale (UPA), a affirmé qu'il maintenait sa campagne contre le poids grandissant des prélèvements obligatoires malgré la "remise à plat" fiscale promise par le gouvernement. "Il y a des engagements dont on souhaiterait qu'ils soient urgents parce que ce n'est pas du moyen terme, c'est de l'immédiat dont on a besoin compte tenu de la situation des entreprises", a assuré à la presse Jean-Pierre Crouzet à l'issue de sa rencontre avec le Premier ministre.

Selon lui, "il y a un chapitre du coût du travail qui est indispensable, en particulier sur les travailleurs indépendants". Et le président de l'UPA d'ajouter : "Nous ne voulons pas de subventions, nous voulons donner de la rémunération à nos salariés pour créer du pouvoir d'achat, en particulier la suppression des cotisations familiales qui doivent être réparties sur l'ensemble de la collectivité et pas pénaliser nos entreprises et nos salariés".

  • Philippe Louis (CFTC) : "Tout est ouvert, rien n'est arrêté"

Le président de la CFTC a estimé que des premières mesures "à la marge" pourraient être prises dès 2015. "C'est une réforme qui devrait s'inscrire dans la durée mais ne s'interdit pas des effets plus immédiats, dès 2015", a-t-il déclaré sur le parvis de Matignon. Interrogé sur d'éventuelles mesures dès 2015, il a répondu: "Je pense que les mesures seront des mesures à la marge, des mesures de correction." Selon ce dirigeant syndical, "tout est ouvert, rien n'est arrêté" pour cette réforme fiscale. "Il y a de fausses bonnes idées, il faut les écarter", a aussi jugé Philippe Louis, pas convaincu par exemple d'un éventuel prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu.

"On est dubitatifs sur le prélèvement à la source, ça crée pas mal de questions pratiques, il faudrait savoir comment passer d'un impôt qu'on paye l'année d'après (à un impôt payé) au mois", a-t-il précisé. "Cela paraît compliqué, sans apporter quoi que ce soit", a poursuivi le président de la CFTC. Il a aussi évoqué la possibilité d'une réforme des niches.

  • Thierry Lepaon (CGT) : "Aujourd'hui les Français ne comprennent plus l'impôt"

Le secrétaire général de la CGT a déclaré avoir le sentiment "qu'on peut peser dans les choix. (...) Aujourd'hui les Français ne comprennent plus l'impôt". "Il n'y a pas de ras-le-bol fiscal mais les Français ont du mal à boucler les fins de mois. La question posée, c'est celle des salaires", a-t-il évoqué. "On est favorable à ce qu'on regarde la fiscalité et les dépenses pour un service public de qualité".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par slavkov - 25/11/2013 - 19:42 - Signaler un abus socialistes

    ... vous connaissez beaucoup de "réforme fiscale" qui diminuent impôts et surtout quand elles sont bidonnés par des socialistes ? ...

  • Par pierre325 - 25/11/2013 - 19:55 - Signaler un abus encore plus

    Quand t'a des syndicat qui ont aucune raison d'être la. Même pas 10% de la population et ça voudrait être représentatif. Et encore ça pourrait passé si ils était compétent dans la matière mais non ça non plus.

  • Par Jean-Pierre - 25/11/2013 - 20:02 - Signaler un abus Un cirque destiné se donner une image de réformateur !

    . Ce gouvernement dirigé par le prince des réactionnaires fait diversion.... mais cette fois ne trompe personne - excepté peut être quelques journalistes qui aiment à lécher les XXX... . Dans moins d'une semaine, la supercherie éclatera au grand jour, même les socialistes demanderont la peau de Zéro ! .

  • Par Carcajou - 26/11/2013 - 01:49 - Signaler un abus Chacun son rôle!

    Les syndicats n'ont pas pour objet de disserter sur l'impôt et son mode d'application mais de créer un code du travail juste et adapté à l'époque et de s'assurer de son respect par les parties prenantes Au lieu de se mêler de ce qui ne les regarde pas, ils auraient meilleur temps à s'opposer à la désindustrialisation de notre pays et ses conséquences désastreuses sur la dette, le climat social et la précarité de plus en plus présente dans notre pays.

  • Par breiz - 26/11/2013 - 02:56 - Signaler un abus Enfumage grand V...

    Apres avoir pompe les poches des francais depuis un an et demi ...caressee dans le sens du poil histoire de faire croire ....personne n'est dupe ...

  • Par Estoc - 26/11/2013 - 07:20 - Signaler un abus Coagulation

    Pas contents ? Regardez ce qui se passe en Thaïlande, et prenez date : 26 janvier, journée de la colère.

  • Par Nap4 - 26/11/2013 - 09:56 - Signaler un abus Opération Municipales

    Après le choc de simplification puis le choc fiscal, le pouvoir s'attend à un choc électoral en 2014. Alors tous les moyens sont bons pour l'enfumage : Contre manifestation anti bonnet rouge en Bretagne organisée par des syndicats aux ordres du gouvernement Petits cadeaux de Marisol (ACS, augmentation du minimum vieillesse) Et puis la belle promesse intenable, la fusion CSG-IR. Ce matin le gouvernement, par la voix de Sapin annonce qu'il est favorable à la progressivité de la CSG. Donc re-choc fiscal avec flingage des classes moyennes, mais joli cadeau à des électeurs hésitants. Quand donc nos édiles cesseront-ils de se payer LEUR réélection avec NOTRE argent ? Quel choc politique faudra t-il que nous leur infligions pour qu'ils retrouvent laraison ?

  • Par gliocyte - 26/11/2013 - 11:49 - Signaler un abus Admirez le travail

    La photo résume la situation. DEUX feuillets dans la main d'Ayrault écrits en très gros car il faut quand même couvrir la page. Enlevez le bonjour Messieurs, merci d'être venus et à la prochaine fois et vous obtiendrez une page blanche. Ceci est bien plus révélateur que tout ce qui est ou pourra être écrit concernant ces concertations. Du vent! C'est dans les petites choses que la réalité et la vérité apparaissent. Ajoutez à cela Un Ayrault coincé entre les deux portes et vous aurez une analyse politique... très pertinente.

  • Par Ravidelacreche - 26/11/2013 - 12:36 - Signaler un abus il appartient au Premier ministre de prendre ses responsabilités

    Il est marrant dans le fond Laurent Berger ! Le paon en fait encore la roue.

  • Par esurlo - 26/11/2013 - 13:04 - Signaler un abus heureusement qu'il y a les syndicats....

    ... ..pour se substituer à une opinion vacillante .....!..! ..

  • Par Equilibre - 26/11/2013 - 13:14 - Signaler un abus Tout est normal

    Ce sont des syndicats grassement subventionnés à qui z'ayrault demande leurs avis. Tout va bien. Ne paniquez pas. . Déchéance complète et totales.

  • Par siegfred71 - 26/11/2013 - 14:24 - Signaler un abus mori turi te salutant

    c'est sur...ils enfument,mais ils ne vont rien faire de concret. cela fait des decennies que les abus en tout genres sont denonces,des reformes toutes simples et TELLEMENT evidentes!!! ce n'est pas un manque de courage,si tu l'ouvre t'es vire,le systeme est pourri,les fonctionnaire se reposent sur leurs avantages et se plaignent,les syndicats continuent d'arroser nos elus et eux memes arroses par nos elus....pardon!! notre gouvernement....bien huilee la mecanique,il n'y a pas de raisons valable pour que cela change. l'essentiel pour les ayrault de la taubiralande c'est d'eviter une Revolution!! et au suivant...droite,gauche....ca s'appelle la gangraine,on continue les memes conneries tant que ca profite a une elite,je ne supporte plus de les voir aux infos debiter des mensonges,qu'ils comprennent les francais a coup de "citoyen,republique,egalite..." ca fait chier de comprendre que seul un effondrement et/ou une revolution changeront les choses et que les responsables n'en souffriront pas...

  • Par smiti - 26/11/2013 - 18:56 - Signaler un abus Responsabilité

    C'est pas un gros mot ça ?

  • Par Gold31 - 26/11/2013 - 20:25 - Signaler un abus Pour moi les syndicats m'ont fait perdre heures sup et RDP

    700 Euros par mois! C'est ce que je perds chaque mois depuis qu'il ne m'est plus possible de faire des heures sup (non pas pour gagner plus mais pour survivre)...font partie de ces 700 Euros perdus par mois, mes commissions sur les ventes, lesquelles diminuent à vue d'oeil, toujours sous la pression des syndicats qui prétendent toujours qu'une augmentation sensible de nos salaires vaudrait mieux...sauf que d'augmentation, il n'est jamais question, et que par conséquent, au nom de "sacrés" principes, j'ai perdu 1/3 de mon salaire, c'est-à-dire: de mon pouvoir d'achat. Merci les syndicats! Merci Hollande !

  • Par Papymau - 27/11/2013 - 08:26 - Signaler un abus Les syndicats ne représentent pas le peuple.

    je suis retraité depuis 15 ans. ce ne sont pas les syndicats qui vont défendre mon pouvoir d"achat.....ah mais si !!! ce sont eux qui magouillent à la sécu, dans les caisses de retraite, etc ..... on n'est pas dans la merde, quand on sait d'expérience qu'ils n'ont aucune compétence. Généralement ils sont d'anciens salariés qui s'en sont sorti en gueulant après leurs patrons et en se faisant élire par des gogos.

  • Par Papymau - 27/11/2013 - 08:30 - Signaler un abus Responsabilité ???? ça veut dire quoi?

    vous croyez qu'ils vont rembourser tout l'argent qu'ils ont gâché par leur incompétence ???? Va t on les mettre en prison...? Etre responsable , c'est accepter les sanctions. Il n' y a jamais eu de sanction, sauf en 1789. Même Cahuzac qui continue a vivre grassement.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€