Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 27 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Réforme du Code du travail : Jean-Christophe Cambadélis plaide pour un texte "redébattu, réanalysé, réinitialisé"

"Il y a un travail de pédagogie à faire" a également souligné le premier secrétaire du parti socialiste sur BFMTV.

Détricoté?

Publié le
Réforme du Code du travail : Jean-Christophe Cambadélis plaide pour un texte "redébattu, réanalysé, réinitialisé"

La réforme du Code du travail continue de provoquer des remous à gauche. Invité de BFMTV dimanche soir, le premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis a souhaité que le texte soit "rééquilibré" avant sa présentation au Conseil des ministres, qui doit avoir lieu le 9 mars. "Ce texte doit être redébattu, réanalysé, réinitialisé", a plaidé le chef des socialistes. "C'est un texte qui voulait combattre le chômage et qui est perçu comme permettant les licenciements. Il y a un travail de pédagogie" à faire".

Jean-Christophe Cambadélis a également appelé à une position équilibrée entre les partisans et opposants au texte : "Entre ceux qui ne veulent rien faire et ceux qui veulent tout défaire, il y a la place pour ce que l'on appelle la souplesse et la sécurité". Il accepte que les indemnités prud'homales soient plafonnées, mais veut que ce plafond soit relevé : "Il faut que la sécurité soit perceptible, or elle n'est pas perceptible, sur la question du licenciement et des indemnités prud'homales".

Le premier secrétaire a également reconnu qu’il y a une "crise de mutation" au Parti socialiste. "Il faut la mesurer et la caractériser. Il y a partout en Europe des débats, il faut replacer ceci dans son contexte. Je crois que c’est une crise de mutation. La grande question qui est posée, c’est comment être socialiste et être de gauche [face aux] crises plurielles ". Par ailleurs, le patron des socialiste a clamé son soutien au président actuel pour 2017. "Je pense que le seul qui peut aujourd'hui prétendre mener la bataille pour l'emporter, c'est François Hollande" a-t-il jugé.

A LIRE AUSSI : Quand Hollande fait monter Macron au créneau sur la loi El Khomri pour discrètement rabrouer Valls

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Benvoyons - 29/02/2016 - 10:39 - Signaler un abus Dés le départ de cette réforme j'ai dit qu'après les

    simplifications Socialistes et bien le Grand Livre du Code du Travail aura bien évidemment plus de page et sera plus compliqué encore :)::))

  • Par tubixray - 29/02/2016 - 10:40 - Signaler un abus Ouais et le débat avec E. Zemmour ?

    Vous auriez pu en faire aussi le compte rendu ....

  • Par langue de pivert - 29/02/2016 - 11:01 - Signaler un abus

    Suppression du scandaleux article 6 sur "la soumission de l'entreprise au communautarisme" en préambule ! 131 pages à éplucher soigneusement à décortiquer minutieusement, jeter ce qui est mauvais garder ce qui est bon ! A prendre ou à laisser. Les élus de droite qui signent devront être connus individuellement et auront des comptes à rendre devant leurs électeurs en signant n'importe quoi comme pour la modification de la constitution à l' A.N.

  • Par l'enclume - 29/02/2016 - 11:29 - Signaler un abus Tout fout l'camp

    "A l’heure où la France affronte une poussée islamiste sans précédent, quand le régime prétend combattre le jihad, c'est l’islamisme qui, grâce à la loi El Khomri, s’imposerait au sein des entreprises ! En effet, on découvre stupéfait son premier article : "La liberté du salarié de manifester ses convictions, y compris religieuses, ne peut connaître de restrictions que si elles sont justifiées par l’exercice d’autres libertés et droits fondamentaux ou par les nécessités du bon fonctionnement de l’entreprise et si elles sont proportionnées au but recherché." Mais enfin, quel rapport les convictions religieuses avec le Droit du travail ?" Jean-Christophe Cambadélis plaide pour un texte "redébattu, réanalysé, réinitialisé" Particulièrement l'article n° 1, qui ouvrirait la porte à toutes les dérives religieuses, voir ci-dessus. D'autrte part, hier soir j'ai bu du petit lait en regardant le débat su BFM, Cambadelis Zemmour. Putain le secrétaire du PS s'est fait ridiculiser, tant les arguments de Zemmour étaient percutants.

  • Par vangog - 29/02/2016 - 11:34 - Signaler un abus A un an de leur défaite, les socialistes pondent

    des lois pot-pourri, avec du bon, et du très mauvais. Ceci prouve leur incompétence, et montre que leurs lois ne sont pas le résultat d'une réflexion posée, mais le résultat de tractations avec les différents courants de leur long fleuve tourmenté. Pour cette loi, le silence des écolo-trotskystes a été obtenu grâce à l'introduction très profonde et sans vaseline de l'article instituant le communautarisme dans l'entreprise le Coréen et ses copains deconstructeurs ont accepté la loi de la Marocaine à cette condition. Ce procédé tordu invalide tout le texte en entier. Les gauchistes feraient mieux d'attendre la venue des patriotes, car le communautarisme sera totalement déconstruit, lorsque le FN aura rendu son pouvoir au peuple.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€