Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 27 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Réforme du Code du travail : Bruno Le Maire affirme qu'il "voterait le texte, en l'état"

Au micro de RMC et BFMTV, le député de l'Eure, qui a officialisé mardi sa candidature pour la primaire de la droite et du centre, a estimé qu'il fallait "libérer le marché du travail".

A contre-courant

Publié le - Mis à jour le 29 Février 2016
Réforme du Code du travail : Bruno Le Maire affirme qu'il "voterait le texte, en l'état"

Si le projet de réforme du Code du travail ne passe décidemment pas à gauche, Bruno Le Maire, lui, l’affirme : il voterait en faveur de ce texte. "En l’état, ou, je voterai ce texte", a-t-il commenté au micro de RMC et BFMTV.  "Il faut qu'on libère le marché du travail. Des licenciements économiques plus faciles, pourquoi pas, mais cette réforme doit être accompagnée d'autres changements", a-t-il estimé, citant notamment le devoir pour un employeur de proposer une formation professionnelle à ses salariés pour pouvoir lutter plus efficacement contre le chômage.

Après s’être déclaré officiellement candidat ce mardi à la primaire de la droite et du centre, le député de l’Eure n’a pas caché ses ambitions. "Je veux devenir président de la République, mais ce sont les Français qui décideront", précise-t-il. L’élu Les Républicains est également revenu sur la phrase "Mon intelligence est un obstacle", qu’il avait déclarée dans Le Point du 18 février dernier, et qui a provoqué la moquerie des réseaux sociaux. "Je considère aujourd'hui, après des années de travail politique, après avoir sillonné le pays, que c'est une erreur que de considérer que l'intelligence seule suffit à résoudre le problème des gens", a-t-il jugé, soulignant que "c'est le cœur qui permet de comprendre les gens".

A LIRE AUSSI : Bruno Le Maire a fait un effort pour casser son image mais cela suffira-t-il ?

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 25/02/2016 - 14:45 - Signaler un abus Il votera donc pour le communautarisme, Le Maire...

    et l'intrusion de la religion dans l'entreprise. Dans les entreprises gauchistes, style Poste ou RATP, elle y est déjà largement représentées, ce qui peut nous offrir un exemple de ce qu'il ne faut pas faire, puisque les Francais de souche refusent d'y être employés... Le Maire votera donc pour la fin de la République, non?...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€