Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 18 Décembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Les marchés sceptiques
face à Merkel et Sarkozy

Les propositions de Nicolas Sarkozy et Angela Merkel n'ont pas eu l'effet escompté.

Wait and see

Publié le

Les marchés accueillent froidement les propositions de Nicolas Sarkozy et Angela Merkel à l'issue du très attendu mini-sommet de l'Elysée de mardi après-midi. Le Dow Jones a clôturé en baisse de 0,67 % mardi soir, et les bourses asiatiques et européennes ont suivi le mouvement mercredi matin. les bourses de Paris, Francfort, Londres et Lisbonne ont toutes ouvert en baisse. Comme le résume le New York Times :

"Les propositions communes franco-allemandes ont été aussi modestes que les dirigeants allemands l'avaient prévu.

Et l'idée la plus ambitieuse - que tous les pays s'engagent sur des budgets équilibrés et réduisent leur endettement - n'est pas sûre d'être acceptée par tous les Etats membres. il n'est même pas évident que le processus constitutionnel aboutisse en France, où Nicolas Sarkozy ne dispose pas d'une majorité suffisante au Congrès."

Les observateurs regrettent la frilosité d'Angela Merkel et Nicolas Sarkozy autour de la création d'"euro-bonds", des obligations qui seraient émises au nom des 17 pays de la zone euro.

Les Echos observent toutefois que cette idée est de moins en moins tabou en Allemagne. Un député européen de la CDU, le parti d'Angela Merkel, explique :

"Nous devons aussi en Allemagne nous poser la question de savoir à quelles conditions nous pourrions accepter des euro-obligations".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ZOEDUBATO - 17/08/2011 - 12:15 - Signaler un abus Un travail de fond pour favoriser les travailleurs par une

    économie saine .. 1/ EXIT le piège mortel des € obligations qui allait ruiner tous les pays 2/ ne pas dépenser plus que l'on a d'argent 3/ fairedes économies sur les budget des Etats et non par des impôts tueurs d'emploi.4/ prioriser l'investissement et les emplois créateurs de richesses par rapport à la consommation et aux postes de dépenses 5/ prise en compte de l'aspect comptable

  • Par Avicenne - 17/08/2011 - 16:41 - Signaler un abus Et la mise à jour ?

    A l'heure (16H 40) où j'écris ces lignes, la bourse gagne 1,35%. Depuis ce matin, on est bombardé par les pisse vinaigre, jamais contents : rencontre Sarko / Merkel ou pas !. Ils sont où les sceptiques et les déçus socialistes ?. Quels marchés ???.

  • Par luchon - 17/08/2011 - 18:44 - Signaler un abus la bourse va ........

    aprés avoir sauvé les banques sauvont la bourse certains se contentent de peu et les salariés feront encore les frais de tout celà peu importe les fermetures les délocalisations et le goinfrage de certians quant la bourse va .......

  • Par gohou - 17/08/2011 - 21:25 - Signaler un abus le Franc ne vaut il pas mieux que l'Euro

    De toute facon plus la crise perdure plus l'euro chutte et mieux c'est pour reduire l'enorme deficit de la balance commerciale francaise. Mais plus loin il faudra repenser au Franc. www.gohoudanon.com

  • Par bobocleaner - 17/08/2011 - 21:45 - Signaler un abus Moi je la trouve trés claire ANGELA

    elle a dit GroBdeutschland payer pour Frankreich ( oui solidaiiiiiiiiiires ) mais pas pour les pays des vacanceuuss SCHMUTZIE GIPSSI ! Ach la dette GroB Malheur Helmut pour Francois mais pas pour Luigi , Miguel ou Anarchasis . KLAR ???

  • Par Benvoyons - 18/08/2011 - 00:02 - Signaler un abus Stop les conneries la dette France 60% PS / 40 % la droite

    Un certain nombre de pays d'europe sont trop endettés. ils se sont endettés par eux mêmes pas par une obligation des autres pays. Et maintenant et pour le moment il serait parfaitement malhonnete de demander la création d'Euros-Obligations pour permettre la dilution de nos dettes. Il faut commencer par réduire nos dettes et interdire tous les déficits puis création des euros obligations

  • Par bobocleaner - 18/08/2011 - 14:58 - Signaler un abus est ce qu'on pourrait pas faire un petit geste pour moi ?

    endetté mais pas trop mais je risque de me faire virer. mauvais risque car j'ai un handicap et pas de patrimoine. pourrait on arrondir le chêque de 60 Milliards qu'on envoit aux grecs de 280 000 que je finisse de payer mon pavillon de Banlieue dans le 78 ? ou puis je faire défaut de paiement et garder le pavillon ? Je ne parle pas Grec mais je passe mes vacances à Mikonos avec Hervé Morin ....

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€