Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 27 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

"Racines chrétiennes de la France", "effrayé" par Donald Trump et fan de Lionel Messi : les confidences de Nicolas Sarkozy sur Facebook

Le président des Républicains a organisé une séance de questions-réponses sur le réseau social.

Web-master

Publié le
"Racines chrétiennes de la France", "effrayé" par Donald Trump et fan de Lionel Messi : les confidences de Nicolas Sarkozy sur Facebook

Mercredi 16 mars, pendant une heure, Nicolas Sarkozy s'est prêté au jeu des questions-réponses sur Facebook. L’ancien chef de l’Etat a invité les utilisateurs du réseau social à lui poser des questions. Et les sujets étaient variés. Répondant à un internaute, le patron des Républicains a notamment donné son avis concernant les primaires américaines et sur la popularité du très controversé Donald Trump.  "J’ai un sentiment très mitigé s'agissant de Donald Trump", affirme-t-il. "D'un côté, on est effrayés par ce qu'il dit et on finit par espérer qu'il ne pense pas tout ce qu'il dit.

D'un autre côté, il traduit le rejet d'une pensée unique qui stérilise le débat aux Etats-Unis comme en France. A force d'empêcher le débat, on finit par pousser à l'expression du populisme et de la démagogie. Voilà pourquoi il ne faut pas craindre le débat."

Interrogé sur une baisse possible du nombre de ministres s’il était élu président de la République, il répond : "Je souhaite que soit réduit de 30% le nombre de parlementaires et que soit donnée la possibilité à chacun d'avoir deux mandats et pas un de plus. Quant aux ministres, s'il y a moins de parlementaires, il y en aura moins.

Alors qu’un internaute lui propose d'imposer le retour aux prénoms issus du "calendrier chrétien", Nicolas Sarkozy répond : "Je trouve qu'on empoisonne bien assez la vie des Français par la multiplication des règles et des normes. Si en plus on doit demander l'autorisation pour choisir le prénom de nos enfants, je ne suis pas persuadé que ça améliorera la situation." Mais il poursuit: "Comme vous le savez, je crois aux racines chrétiennes de la France et je crois par-dessus tout que quand on ne respecte pas son identité, on n'a plus rien à partager avec les autres."

Sur un sujet un peu moins sérieux (mais qui lui tient beaucoup à cœur en tant que fan du PSG), alors qu'un internaute lui demande par qui il remplacerait Zlatan Ibrahimovic, Nicolas Sarkozy  fait part de sa préférence nette pour le fameux "MSN" du Barca. Il voudrait voir en priorité la superstar Lionel Messi, puis le Brésilien Neymar, le Portugais Ronaldo et Luis Suarez. Assez ambitieux…

Enfin, le chef des Républicains déclare également à sa flamme à Leonardo Di Caprio, dont il "est fan", au film Mustang ("un des plus beaux de ces 10 dernières années") et …à Maître Gim's, qualifié de très" talentueux".

>>>> A LIRE AUSSI : Pourquoi la guerre Sarkozy-Copé est bel et bien déclarée

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par J'accuse - 17/03/2016 - 09:50 - Signaler un abus Sarkozygzag

    On ne lui demande pas de "croire" aux racines chrétiennes, mais de les reconnaître. Et la race blanche, il y croit aussi, maintenant ?

  • Par Alain Proviste - 17/03/2016 - 11:05 - Signaler un abus IL EST MALIN, FAUT RECONNAITRE.

    Sur l'histoire des prénoms chrétiens, il noie le poisson en mettant ça sur le même plan que les normes idiotes qui, effectivement, nous cassent les pieds. Et après il annonce croire aux racines chrétiennes de la France et parle d'identité. Chacun peut faire son marché et trouver ce qui lui plait.

  • Par jurgio - 17/03/2016 - 14:00 - Signaler un abus Sarkozy a très bien compris

    mais il est prisonnier d'idées débiles qu'on a inculquées dans la tête des enfants de la République depuis des décennies, et desquelles il est difficile de se désaccoutumer. Il doit donc être très relatif à l'encontre de vieux réflexes pavloviens.

  • Par Deudeuche - 17/03/2016 - 15:34 - Signaler un abus racines chrétiennes?

    le mariage; l'union d'un homme et d'une femme? Sarko-mique!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€