Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 10 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

À quelques mètres du ministère de la Justice, des braqueurs armés de grenades dévalisent une bijouterie Chopard Place Vendôme

"Cela a duré entre cinq et dix minutes (…) Un individu est entré dans la bijouterie, il a exhibé une arme à feu afin qu'un deuxième individu entre. Celui-ci a exhibé une grenade", a expliqué aux journalistes Jean-Michel Huguet, du syndicat Alliance.

Malgré l'état d'urgence...

Publié le
À quelques mètres du ministère de la Justice, des braqueurs armés de grenades dévalisent une bijouterie Chopard Place Vendôme

Selon des témoins, les deux malfaiteurs étaient respectivement âgés d'environ 25 et 40 ans. Crédit Reuters Pictures

En dépit du dispositif de sécurité exceptionnel mis en place dans ce quartier parisien depuis les attentats du 13 novembre, la bijouterie Chopard située Place Vendôme (1er arrondissement), a été braquée ce mardi en milieu de journée par deux individus armés de pistolets et de grenades. Aux alentours de 12h40, deux hommes ont fait irruption dans cette boutique qui se trouve à seulement quelques mètres du ministère de la Justice, et sont ressortis quelques minutes plus tard en emportant avec eux un butin dont le montant n'a pas encore été communiqué. 

"Cela a duré entre cinq et dix minutes (…) Un individu est entré dans la bijouterie, il a exhibé une arme à feu afin qu'un deuxième individu entre.

Celui-ci a exhibé une grenade", a expliqué aux journalistes Jean-Michel Huguet, du syndicat Alliance. Selon des témoins, les deux malfaiteurs étaient respectivement âgés d'environ 25 et 40 ans, et sont repartis à pied à quelques minutes d'intervalle. 

Seulement quelques semaines après les attentats du 13 novembre, une bijouterie Chopard située à moins de 50 mètres du palais de l'Elysée avait également été braquée par un individu qui était parvenu à s'enfuir avec un butin avoisinant le million d'euros. 

 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par tubixray - 02/03/2016 - 08:57 - Signaler un abus Un hommage à Mme Taubira peut être ?

    De la part de deux de ses ex protégés ... je veux dire au même titre que tous les délinquants, bandits et criminels potentiels ....

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€