Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 09 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Quand Michel Sapin parle de Macron : "À lui de choisir s'il veut revenir sur Terre"

Alors que l’examen du budget commence à l’Assemblée, le ministre de l’Économie et des Finances tacle son prédécesseur.

Extraterrestre

Publié le
Quand Michel Sapin parle de Macron : "À lui de choisir s'il veut revenir sur Terre"

Dans une interview accordée à Paris Match, le ministre de l'Économie et des Finances, Michel Sapin, en a profité pour donner un coup de griffe à Emmanuel Macron et a passé au crible les programmes économiques des candidats à la primaire de droite. 

A la question si son ancien collègue à Bercy, Emmanuel Macron, est-il encore rattrapable pour la gauche, Michel Sapin attaque d'emblée : "Je pense qu’il est ailleurs. Il ne pourra pas y rester très longtemps. L’ailleurs est parfois un endroit confortable, où on peut faire valoir facilement ses qualités, ses talents, sa brillance…" "Mais, ailleurs, on se ternit aussi très vite.", averti Michel Sapin. "À lui de choisir s'il veut revenir sur terre. Sur terre, il y a deux tours et un choix à faire entre les grandes familles politiques, la droite et la gauche."

Alors que l’examen du budget commence à l’Assemblée, le ministre de l'Économie et des Finance se questionne au sujet des programmes économiques des candidats à la primaire de droite.

"Je vois des différences de personnalités et de comportement, mais je ne vois aucune différence entre eux dans le domaine économique."

"Juppé devrait se méfier du risque social, qu'il connaît bien !"

Quant à la volonté de ces candidats de supprimer entre 250 000 et 600 000 fonctionnaires, Michel Sapin juge que "c’est soit irréaliste, soit démagogique et mensonger." "Baisser les impôts est immédiat, tandis que la suppression de postes de fonctionnaires s’étale sur plusieurs années.", explique-t-l. Il profite aussi pour tacler l'ancien président : "Quand Nicolas Sarkozy compte sur 150 000 fonctionnaires de moins dans les collectivités locales, il envisage dans le même temps de baisser les dotations de l’État aux collectivités. Je ne comprends pas : l’un de ses bras droits, François Baroin, président de l’association des maires de France, s’est battu pour que nous arrêtions de baisser ces dotations."  "Quant à monsieur Juppé", il n'a pas pu échapper lui aussi à une pique. "Il ferait bien de se méfier du risque social, qu’il connaît bien !", juge Michel Sapin.  

 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Brasidas - 18/10/2016 - 18:11 - Signaler un abus Sapin

    Son profil Normale Sup LETTRES + ENA Alors ministre de la culture OK il a le profil mais de l’économie et des finances...

  • Par pandore - 18/10/2016 - 18:12 - Signaler un abus Ah !!!! libidineux premier !

    Ça lui va bien de dire ça ; lui qui préfère taper dans la lune.....

  • Par assougoudrel - 19/10/2016 - 04:56 - Signaler un abus Le "résineux"

    est ailleurs et toujours à coté de la plaque. Un nul à chier qui donne des leçons. Si on comprend bien, il ne faut rien faire, sinon on va fâcher les fonctionnaires qui risquent de tout bloquer comme en 95. On ne peut pas dire qu'il en a dans la culotte, à part une merguez à moitié rognée par les rats et deux raisins de Corinthe.

  • Par bd - 02/11/2016 - 14:49 - Signaler un abus Plus de narcissique manipulateur à la présidence!

    Ce message est plutôt destiné aux Sarkozystes. 
Sarkozy n'est pas Donald Trump mais on en est pas loin. 
Il a bon nombre de caractéristiques d'un narcissique... et en neuropsychiatrie, les narcissiques sont classés dans la même catégorie que les sociopathes et les psychopathes. 
Pourquoi lui donner une seconde chance alors qu'il a échoué lors de son précédent mandat et que l'offre politique est pléthorique? L'empathie est un meilleur critère pour un politique et le charisme est malheureusement une qualité bien différente de l'empathie. 
Le charisme de Nicolas Sarkozy cache bien son déficit d'empathie. 
Ne vous fiez donc pas au charisme d'un politicien pour effectuer votre choix. 
Débusquer et neutraliser les narcissiques en politique, c’est aussi lutter contre les propagateurs de haine. Macron n'est pas un narcissique. Par contre, Sapin semble être un sacré manipulateur. Le meilleur débat présidentiel serait un duel Macron/Juppé qui permettrait de mettre en lumière leurs différences.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€