Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 17 Janvier 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Quand Mélenchon évoque les "liens communautaires" de Léa Salamé... avant de se raviser discrètement

Le leader des Insoumis a modifié un passage sur son blog, où il étrillait la journaliste de France Télévisions et "ses liens communautaires".

Dérapage ?

Publié le
Quand Mélenchon évoque les "liens communautaires" de Léa Salamé... avant de se raviser discrètement

Jean-Luc Mélenchon s'est-il laissé emporter par sa colère ? Furieux du traitement qu'il dit avoir reçu jeudi dernier dans "L'Emission politique", le patron de la France Insoumise a publié lundi un long billet sur son blog, dans lequel il fustige un programme "traquenard" et torpille les journalistes de France Télévisions… notamment Léa Salamé, qualifiée de personne "sans foi ni loi".

Passablement énervé contre la présentatrice, le député de Marseille écrit même dans un premier temps : "Je ne me suis pas préoccupé de ses liens familiaux, politiques et communautaires.

Quand elle m'a pris à parti sur mon patrimoine de riche, moi le fils d'un postier et d'une institutrice, j'aurais pu lui en jeter de bien bonnes à la figure en matière de patrimoine et de famille".

"Liens communautaires" ? Comme le rapporte le Huffington Post, la formulation a étonné plusieurs observateurs, notamment Claude Askolovitch ou encore l'éditorialiste de France Inter Thomas Legrand qui a évoqué une "phrase lepéniste". Depuis, la phrase a été modifiée. On peut lire désormais sur le blog : " Je ne me suis pas préoccupé de ses liens familiaux et communautaires politiques". 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par 2bout - 05/12/2017 - 18:47 - Signaler un abus Réactive, la France Insoumise.

    A 8 heures 56, la formulation était déjà modifiée.

  • Par kelenborn - 05/12/2017 - 19:25 - Signaler un abus Oh

    Eh beh , si maintenant Fiente Inter doit corriger le politiquement incorrect de la FI, ça fait désordre!!! Si ça continue on va leur envoyer Vangogol!

  • Par kelenborn - 05/12/2017 - 19:26 - Signaler un abus Tiens 2TROUS

    Tu notes les heures de sortie maintenant! T'en a appris des choses au guépéou!!!

  • Par 2bout - 05/12/2017 - 19:56 - Signaler un abus Amis de la poésie, bonsoir !

    Machin ne nous manquait pas et pourtant machin est encore là. Contrôler l'information à la source devrait être pour vous aussi un réflexe. Quant au reste, Microsoft est plus efficace que n'importe quelle police politique. L'historique de nos ordinateurs travaille pour nous, et pour eux aussi.

  • Par vangog - 06/12/2017 - 01:43 - Signaler un abus Une phrase lépéniste????...

    il est plus facile pour les journaleux gavés de pensée unique de faire parler les absents, et faire croire aux benêts que Marine Le Pen, ou même, pourquoi pas, toute la famille Le Pen, des cousins germains aux arrières-grand-mère (les khmers rouges n'opéraient pas de traitements différents entre membres d’une même famille dite « petit-bourgeois ») aurait pu prononcer cette phrase de Melenchouille-la-fripouille....et pourtant, non! La vérité n’oblige pas les journaleux gauchistes, mais elle oblige les gens sérieux à dire que ni Marine Le Pen, ni sa cousine germaine n’ont prononcé ces mots de Melenchouille...non. Non! C’est bien une phrase melenchouilliste, et non lepeniste...

  • Par winnie - 06/12/2017 - 07:35 - Signaler un abus Au dela de la polemique,

    il est vrai que cette journaliste et bien d autres,quand ils " interwieve " des politiques des extremes, cherchent systematiquement a les dezinguer, alors qu ils sont tres complesant avec les REM,LR,PS.

  • Par ISABLEUE - 06/12/2017 - 10:37 - Signaler un abus Melanchon

    par en coui lles. Il perd la tête. Ne perdons plus de temps avec lui ni avec son pseudo parti, qui existe juste pour prendre au fric aux élections.

  • Par Liberdom - 06/12/2017 - 12:27 - Signaler un abus Racaille journalistique

    Je n'aime pas Méluche; mais j'aime encore moins les journaleux donneurs de leçons, maitres à penser droit, procureurs agressifs, juges et enquêteurs criminels; bref toute cette faune qui truste les media. Au moins Méluche leur assène des vérités.

  • Par 2bout - 06/12/2017 - 14:11 - Signaler un abus Vangog,

    Si quelques heures séparent Jean de Johnny, moins encore, une virgule peut-être, sépare Jean-Marie de Jean-Luc !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€