Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 29 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Quand Donald Trump ressort des placards l'affaire Lewinsky pour affaiblir Hillary Clinton

Dans une vidéo publiée sur son compte Instagram, le candidat à la primaire républicaine fait se succéder une série de photos qui retrace les affaires de l'épouse de l'ex-président.

Casserole

Publié le
Quand Donald Trump ressort des placards l'affaire Lewinsky pour affaiblir Hillary Clinton

Donald Trump a décidé de taper fort contre Hillary Clinton Crédit Reuters

Donald Trump a décidé de taper fort contre Hillary Clinton qu'il pense être sa rivale pour la présidentielle américaine. Ainsi dans un clip diffusé sur son compte instagram, le milliardaire a ressorti des placards l'affaire Lewinsky et d'autres affaires sordides liées à Hillary Clinton, la favorite de la primaire démocrate. Objectif : discréditer un maximum celle qui brigue la Maison Blanche. 

La vidéo d'une quinzaine de secondes fait se succéder une série de photos : Bill Clinton avec Monica Lewinsky, la une d'un tabloïd qualifiant l'ex-président de menteur puis un cliché d'Hillary Clinton avec Anthony Weiner, un ex-élu du Congrès marié à sa proche collaboratrice Huma Abedin et qui dut démissionner après avoir envoyé des photos obscènes à des femmes sur Internet.

Une dernière photo montre Hillary Clinton avec le comédien Bill Cosby poursuivi pour des agressions sexuelles.

Mais cette attaque ne semble pas déstabiliser le clan Clinton. Interrogé jeudi dans l'Iowa alors qu'il faisait campagne pour sa femme, Bill Clinton qui a dit laconiquement : "il dit beaucoup de choses. Je n'ai pas de réponse. S'il gagne l'investiture républicaine, nous aurons tout le temps de parler". A bon entendeur...

Quand Trump ressort des photos de Lewinsky et... par LePoint

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Texas - 08/01/2016 - 21:55 - Signaler un abus Et qui sait ?

    Peut-être que le F.B.I se sera intéressé à Me Clinton entre-temps...!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€