Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 18 Janvier 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Quand Brigitte Macron est accusée de se comporter comme "la reine de France"

Des récents propos de l'épouse du chef de l'Etat ont suscité la controverse.

Qu'ils mangent de la brioche !

Publié le
Quand Brigitte Macron est accusée de se comporter comme "la reine de France"

Selon des indiscrets dévoilées mardi par RTL, Brigitte Macron aurait confié avoir de nombreux projets pour cette année 2018, sur des sujets qui lui tiennent à coeur. Qui plus est, la première dame a fait part de son envie de liberté et ne souhaiterait plus être placée derrière son époux durant les cérémonies officielles, ne voulant pas rester dans l'ombre d'Emmanuel Macron. "Une femme aujourd'hui n'a pas à être derrière", a-t-elle confié à ses proches.

Mais cette volonté d'émancipation n'a été pas été forcement bien accueillie sur les réseaux sociaux comme le souligne le Times.

Certains rappellent à l'épouse du chef de l'Etat qu'elle n'a pas été élue et lui reprochent de se comporter comme "la reine de France". D'autres ont moqué ses paroles, osant quelques références à la femme de Louis XVI, Marie Antoinette.

Des critiques qui ne devraient pas perturber la femme du président. La conception que se fait l'épouse du chef de l'Etat de son rôle se base sur "une union moderne, dans laquelle la femme est placée au même niveau que l'homme", a indiqué Tristan Bromet -qui travaille pour Brigitte Macron - au Times. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par J'accuse - 03/01/2018 - 17:25 - Signaler un abus Une "union moderne" qui bafoue la démocratie ?

    Elle n'est pas derrière son mari parce qu'elle est une femme, comme chez les musulmans, mais parce que c'est lui qui est président. Si M. Macron était marié avec un homme, celui-ci serait aussi derrière lui; si Mme Macron était l'élue, c'est son mari qui serait derrière. Note aux journalistes: le statut de "première dame", avec cette appellation, existe dans la Constitution... américaine, pas dans la nôtre. Il faut cesser de la désigner ainsi.

  • Par kelenborn - 03/01/2018 - 17:46 - Signaler un abus ah ah ah

    Jusqu'à présent, je l'épargnais mais je vais m'y mettre...http://kelenborn.e-monsite.com/pages/nouvelles-1/le-rat-qui-rit/55-meme-marie6antoinette-fut-harcelee.html

  • Par Beredan - 03/01/2018 - 17:54 - Signaler un abus Nouvelle production :

    Moi , Cleoplâtre .....

  • Par cloette - 03/01/2018 - 18:04 - Signaler un abus Il fallait s'y attendre

    mais J'accuse a très bien expliqué, elle n'est pas "élue" ,même si elle le croit . Personnellement je trouve aussi leur "main dans la main" plus que niais ; qui leur a conseillé cela ?

  • Par zen-gzr-28 - 03/01/2018 - 18:30 - Signaler un abus Madame Macron

    dépasse les limites de la décence, de la bienséance. rappel : elle est l'épouse du président !. les Français sont retournés par les violences faites au policiers ces derniers jours. Le souci de madame, être pratiquement l'égale du président. Sans doute, un peu de modestie de la part de madame serait appréciée. Que les journalistes laissent tomber le brosse à reluire (la grande majorité) Ils ont franchement autre chose de sérieux à faire...en principe

  • Par ELIED - 03/01/2018 - 18:47 - Signaler un abus OUI, MAIS

    quand on clame que la femmes l'égale de l'homme en tout domaine, (ce qui est totalement faux, déjà sur le plan physique et reproduction), elle peut tout se permettre sans être remise en place après les scandales très grossis des harcèlements et viols qui ont fait et font la une de toute la presse. Et vous verrez que rien ne l'arrêtera, son mari est aux ordres!

  • Par mymi - 03/01/2018 - 19:13 - Signaler un abus Grande manipulatrice

    Des le début, elle avait fixé les règles à son micron.."tu te fais élire avec la complicité et les finances du club Goldenberg' je mets tout mon réseau bob, business et show biz en marche...et je serai avec toi présidente de la République". Cette horrible bonne femme ne souhaite qu'une chose se montrer, être admirée !!! être sur le devant de la scène. C'est incompréhensible tous les médias nous ressasse à tout moment, qu'elle est adorée des Français !!!: lavage de cerveau. enfin je ne vois pas le rôle qu'elle a à jouer car elle semble vouloir se substituer notamment à la ministre de la Santé et au ministre des territoires donc elle pense qu'ils ne foutent rien...

  • Par mymi - 03/01/2018 - 19:13 - Signaler un abus Correction

    Réseau bobo

  • Par kelenborn - 03/01/2018 - 19:29 - Signaler un abus mais vous êtes vraiment méchants

    Brizitte c'est...Allo maman bobo!

  • Par Mamounette - 03/01/2018 - 20:43 - Signaler un abus Le mari d'Elisabeth II

    Que madame Brigitte Macron prenne modèle sur l’époux de la Reine, madame Brizzite doit respecter le protocole. C'est monsieur qui a été élu et non madame. Ah !!! si Carla avait eu la même prétention que n'aurait on entendu !!!!

  • Par Poussard Gérard - 03/01/2018 - 21:48 - Signaler un abus Union moderne dans un

    Nouveau monde si elle a servi d'alibi pour permettre au fiston arc en ciel d'être élu. ..lamentable

  • Par vangog - 03/01/2018 - 22:04 - Signaler un abus Bilan au bout d’un an: un Président mal élu...

    qui se prend pour un gourou interplanétaire, une Présidente non élue qui se prend pour la reine-mère...un peuple à qui on refait le coup du socialisme masqué par le couple Ceaucescu...et des marcheurs qui ont déjà des ampoules aux pieds...on n’est pas dans la merde, noooon!

  • Par Gré - 03/01/2018 - 23:50 - Signaler un abus Elle n'a pas été élue. Certes

    Elle n'a pas été élue. Certes. Mais son mari, lui, a été élu, à travers elle, par nombre de ménagères de plus de 50 ans. "Il est si beau ! Et puis, il aime les personnes âgées" - eh oui. Ainsi se construit l'Histoire !

  • Par sauvegarde - 04/01/2018 - 05:11 - Signaler un abus 2 mer....

    il a déjà le g...d qui lui touche le menton alors elle ??????

  • Par Carl Van Eduine - 04/01/2018 - 08:46 - Signaler un abus Elle a raison de repousser les lignes

    Les accusations à l'égard de Madame Macron ne sont-elles pas un classique du mépris classique envers la "femme au foyer" ? Economiquement, socialement, elle n'existe pas en tant que soutien, ou accompagnatrice, ou co-constructrice _ le terme que vous voulez _ de son époux. Mais enlevez-là, et l'époux est démuni. Donc elle est essentielle. Certes, toutes les épouses ne sont pas des femmes au foyer _ et on dit bien souvent qu'elles ont alors deux métiers _, mais quant à toutes celles qui le sont, qu'elles soient enfin reconnues en tant que tel. Car refuser ce statut au nom de l'égalité de l'homme et de la femme, c'est en réalité pousser le sexisme "anti-conjoint de l'autre" jusqu'au pire du pire. Tout comme pour les époux au foyer d'ailleurs, plus rares, mais qui existent. Non certes, elle n'est pas élue et elle n'est pas reine. Mais elle est accompagnatrice. Et ce n'est pas parce que le droit passe à côté de cette réalité que cette réalité n'existe pas. Elle ne crie pas son féminisme, elle ne le proclame pas, elle l'opère, c'est tout. La "femme du boulanger" existe en tant que femme, en tant qu'épouse du boulanger, en tant qu'associée du boulanger : Madame Macron assure.

  • Par vangog - 04/01/2018 - 10:15 - Signaler un abus Vous imaginez l’hystérie des médias contrôlés par le pouvoir PS

    si Marine Le Pen avait été élue et que Louis Alliot avait dit « je souhaite jouer un rôle plus important! »...

  • Par ISABLEUE - 04/01/2018 - 10:28 - Signaler un abus Ben oui, les français n'ont pas élu les Caeuscescu

    mais l'épouse du président n'a pas à être toujours sur ses talons non plus !! Pour quoi faire ????

  • Par A M A - 04/01/2018 - 10:30 - Signaler un abus Pouah!!! Sa médiocrité est

    Pouah!!! Sa médiocrité est affligeante Si encore elle la dissimulait par le silence, mais ce n'est pas le cas. Dire qu'elle bénéficie d'une opinion favorable non négligeable, ce qui montre bien l'état de délabrement du corps électoral..

  • Par Djib - 04/01/2018 - 11:12 - Signaler un abus Marie-Antoinette, mauvaise comparaison.

    La petite Autrichienne, immature et peu cultivée, n'avait pas de grandes prétentions politiques ni culturelles. Toute proportions gardées elle était plus proche au mieux de Françoise Sagan, au pire de Nabilla, que de Simone de Beauvoir. La bonne comparaison, c'est la Pompadour qui se piquait de politique et pensait devoir régir les arts et les lettres du royaume.

  • Par assougoudrel - 04/01/2018 - 11:37 - Signaler un abus Une place de

    pisseuse est vacante près de Rémo le Pisseur. Sa place est près du chien.

  • Par assougoudrel - 04/01/2018 - 11:45 - Signaler un abus Pardon

    Némo le Pissseur

  • Par LouisArmandCremet - 04/01/2018 - 14:18 - Signaler un abus Marie Antoinette

    "D'autres ont moqué ses paroles, osant quelques références à la femme de Louis XVI, Marie Antoinette." Marie Antoinette avait au moins l'avantage d'être élégante, ce qui n'est absolument pas le cas de Mme Macron, qui était ridicule avec ses jupes trop courtes d'ado attardée !

  • Par kelenborn - 04/01/2018 - 14:54 - Signaler un abus oh pas seulement

    http://kelenborn.e-monsite.com/pages/nouvelles-1/fessebouse-le-magazine-des-fake-news/

  • Par jurgio - 04/01/2018 - 15:08 - Signaler un abus Si, une Marie-Antoinette !

    ...mais qui conserve encore sa tête... Nous pouvions prévoir que le Muscadin aurait sa Merveilleuse. Les temps passent mais ne changent pas.

  • Par adroitetoutemaintenant - 05/01/2018 - 00:16 - Signaler un abus Cette soubrette devrait se souvenir

    Qu'il vaut mieux avoir de la merde au cul que d'avoir le cul dans la merde!

  • Par Sunflower - 11/01/2018 - 12:14 - Signaler un abus Provocation

    France, pays de la révolution, que se passe-t-il ?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€