Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 23 Novembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

PSA Peugeot Citroën : Moscovici répète que le plan n'est "pas acceptable en l'état"

Arnaud Montebourg recevra les représentants syndicaux et le président du directoire, Philippe Varin.

Persiste et signe

Publié le

Le ministre de l'Economie et des Finances, Pierre Moscovici, a répété aujourd'hui que le plan de 8.000 suppressions de postes de PSA Peugeot Citroën n'était "pas acceptable" et a renvoyé à l'annonce le 25 juillet du plan du gouvernement pour "toute la filière" automobile. "Le plan soumis au Comité central d'entreprise n'est pas acceptable en l'état, il faut en améliorer considérablement la qualité", a-t-il déclaré, reprenant les termes exacts du président François Hollande la veille.

Refusant de donner tout détail sur ce que pourrait comporter le plan automobile du gouvernement qui sera présenté en conseil des ministres le 25 juillet, Pierre Moscovici a cependant précisé que "ce ne serait pas un "plan Peugeot" mais un plan pour toute la filière, PSA, Renault et la sous-traitance", précisant dans la foulée: "en tenant compte des règles européennes".

"Nous ne sommes pas démunis", a-t-il assuré.

Le 25 juillet se tiendra aussi le prochain Comité central d'entreprise de PSA qui marquera le début de la négociation entre direction et syndicats sur les mesures radicales annoncées le 12 juillet.

Auparavant, le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, aura reçu ce mardi les représentants syndicaux du constructeur automobile et ce mercredi le président du directoire, Philippe Varin. François Hollande a renvoyé ce samedi PSA à ses responsabilités en incriminant "des choix stratégiques qui n'ont pas été bons".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ZOEDUBATO - 15/07/2012 - 17:03 - Signaler un abus Tiens voilà la mouche du coche

    qui répète les erreurs d'analyse du Chef de clan Ce qui est inadmissible et pas supportable c'est que la mise en oeuvre de ce plan social soit entièrement du à l'augmentation du coût du travail et des impôts sur les entreprise par des politiciens qui veulent nous faire croire qu'ils défendent l'emploi et qu'ils ne sont pas responsables

  • Par bobocleaner - 15/07/2012 - 17:16 - Signaler un abus quelques explications : comment ca marche un plan social

    traduction en Français de la démagolangue : "Le plan n'est pas acceptable en l'état" = il va se faire avec un peu de maquillage ( réduction du nombre pour le ramener a celui vraiment prévu , dispositif de pseudo-nouvelle activité à Aulnay Rappel Moscovici est élu de Sochaux et est donc un peu plus intéressé au maintien de l'activité dans le secteur que dans le 93 ou à Rennes Le plan sera " amélioré" , on va augmenter les indemnités en durée et un peu en montant , ca concernera toute la filiére (ils vont refaire le coup des préretraites en couplant avec le trip de hollande sur le contrat de génération mais personne parlera du solde net ( dans les -15 000 ) financé a coup d'aide publique) on va rajouter une chaine à Rennes, Montebourg va recevoir les syndicats et la direction = il faut bien meubler Itélé, BFM et les 20H du mois de Juillet .. Comprenez bien Moscovici vient de dire que le plan VA se faire, et ca ce n'est que la prise en compte de la réalité, ce qui est lamentale c'est le déluge de démagogie et toute cette mise en scéne de bas étage . et ca va aller dans le grand guignol CGT aussi Vous avez aimé Continental vous allez adorer PSA ....

  • Par Hellblow - 15/07/2012 - 17:16 - Signaler un abus L'État n'a rien à voir dans cette histoire

    Pourquoi l'état interviendrait dans la vie d'une entreprise PRIVÉE !!! Laissez les tranquilles, PSA mène sa barque comme il le souhaite, l'État n'a pas à dire quoi faire ou ne pas faire, ce ne sont pas des fonctionnaires.

  • Par François78 - 15/07/2012 - 17:31 - Signaler un abus Multifonction

    Président, chef des armées, stratège international, directeur des choix, référence morale, étalon de la normalité, et maintenant capitaine d'industrie. Décidément, le premier secrétaire de la république, fonctionnaire exemplaire, sait tout faire.

  • Par Jaicruvoir - 15/07/2012 - 18:11 - Signaler un abus Paroles paroles paroles

    Encore des mots toujours des mots les mêmes mots Rien que des mots Des mots faciles des mots fragiles Mais c'est fini le temps des rêves Caramels, bonbons et chocolats Merci, pas pour moi Une parole encore. Parole, parole, parole Parole, parole, parole Parole, parole, parole Parole, parole, parole, parole, parole encore des paroles que tu sèmes au vent Encore des mots toujours des mots

  • Par dedroite - 15/07/2012 - 18:48 - Signaler un abus C'était déjà un plan tordu bloqué par sarkosy

    PSA c'est comme DOUX ( les poulets) ils ont touché des millions, voir des milliards de subventions ( nos impôts, notre pognon ) pour aller s'installer ailleurs (dans d'autres pays) Comme on est les "Rois" de la solidarité ( vantards sans un rond ) on aime bien faire les prétentieux à en crever mais l'important c'est de montrer qu'on est les meilleurs....les meilleurs en bouffonnerie et en vantardise alors qu'en réalité on est plus rien depuis 2007

  • Par Ravidelacreche - 15/07/2012 - 18:58 - Signaler un abus Moscovici répète

    La voix de son maître.

  • Par dtechrt - 15/07/2012 - 21:21 - Signaler un abus mais cela me rappelle

    le fameux, "pas un boulon ne sera démonté" à longwy (site sidérurgique lorrain) au début des tristes années mitterrand par mitterrand lui-même grand fossoyeur de la france, en cela hollande c'est copié-collé, nous avons un président sans imagination, terne, accablé par sa normalité nouvelle, et avec son gouvernement de guignols normaux, on est pas aidé.

  • Par Ramos - 16/07/2012 - 08:16 - Signaler un abus La vérité sur les licenciements !

    Sarkozy, pour faire plaisir aux Américains, a interdit la vente par Peugeot de pièces pour les 405 et 206 montées en Iran. Une chute de 241500 voitures pour le premier trimestre 2012. Les sanctions contre l'Iran sont en fait des sanctions contre l'Europe de la part des USA.

  • Par Nico Attal - 16/07/2012 - 09:44 - Signaler un abus Syntaxe moscovicieuse

    Les socialistes ont du mal à mettre les mots dans l'ordre. Comme l'a fait observer Xavier Bertrand, lorsque Hollande parle "d'efforts justes pour les Français" il veut dire qu'il y aura juste des efforts pour les Français. De même ici, Moscovici en disant que "le plan de PSA n'est pas acceptable en l'état" indique en fait qu'un plan de l'état n'est pas acceptable chez PSA.

  • Par XwB - 16/07/2012 - 11:26 - Signaler un abus C'est vraiment se ficher....

    ... de la tête du monde. Ces gens là sont les plus ardents défenseurs du libre échange mondialisé sans mesures régulatrices. Normale que les sociétés aillent voir ailleurs. Aux USA, l'ail qui vient de France est majoré de plus de 200% de son prix de vente.

  • Par Grwfsywash - 16/07/2012 - 13:45 - Signaler un abus @ Moscovici

    C'est l’État qui n'est pas acceptable en l’état!

  • Par Charles25 - 16/07/2012 - 15:29 - Signaler un abus @hellbow C'est bien ça le

    @hellbow C'est bien ça le problème : l'état devrait pouvoir mettre son nez plus facilement dans les entreprises privées d'intérêt national !

  • Par Salvatore Migondis - 22/07/2012 - 00:14 - Signaler un abus @Ramos

    Cela ne vous vient pas à l'idée que l'implentation de PSA en Iran n'était due qu'au seul fait qu'aucun autre grand constructeur automobile n'ait été assez naïf pour y aller..??

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€