Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 23 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Promulgation des lois : Emmanuel Macron reprend la mise en scène américaine

La ratification du texte sur la loi de moralisation s'est faite devant la presse et les ministres concernés.

A l'américaine

Publié le
Promulgation des lois : Emmanuel Macron reprend la mise en scène américaine

C'est une scène classique à la Maison blanche. Le président américain, assis sur son bureau, signe une loi sous les applaudissements des aides de camp et sous les flashes des photographes. Une mise en scène qu'a souhaité reprendre Emmanuel Macron, lors de la ratification de la loi sur la moralisation. Assis à son bureau de l'Elysée, le président de la République signe soigneusement sous les regards attentifs de la ministre de la Justice Nicole Belloubet et le secrétaire d'État chargé des Relations avec le Parlement Christophe Castaner.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par philippe de commynes - 15/09/2017 - 21:26 - Signaler un abus Au moins

    s'il ne se prend plus plus pour jupiter, mais simplement pour un président des usa , c'est qu'il apprend à devenir modeste ...

  • Par Ajar - 15/09/2017 - 23:24 - Signaler un abus Tout ça

    C'est pathétique

  • Par vangog - 16/09/2017 - 00:04 - Signaler un abus Avec les deux têtes de coincés qui l'entourent

    et le mobilier Louis XVI (Oh putain!, la tête!...), il est en pleine régression historique, le petit Macron-Rothschild! Rien à voir avec la moderne démocratie américaine...

  • Par cloette - 16/09/2017 - 07:56 - Signaler un abus Un seul mot

    Affligeant.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€