Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 25 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Projet de loi asile-immigration : un député LREM veut "rééquilibrer" le texte

Dans une interview au Point, Matthieu Orphelin espère un "compromis ambitieux."

Négociations

Publié le
Projet de loi asile-immigration : un député LREM veut "rééquilibrer" le texte

Avec son projet de loi asile-immigration, le gouvernement a créé des tensions au sein de la majorité présidentielle. A la recherche d'un consensus entre "fermeté" et "humanité", l'exécutif n'est donc pas parvenu à convaincre les députés LREM. Et notamment Matthieu Orphelin, qui n'est pas satisfait de la monture actuelle. "Il y a eu des avancées, à l'image de la suppression de la restriction des conditions d'accès aux titres étrangers malades. Pourtant, il faut continuer à rééquilibrer le texte. Le gouvernement a toujours indiqué qu'il souhaitait travailler en co-construction.

C'est bien et, pour une fois, on a le temps" explique le député dans le Point.

Le point qui coince est notamment le doublement de la durée maximale de rétention à 90 jours. "J'ai exercé mon droit de visite de parlementaire au Centre de rétention administrative de Rennes début janvier 2018. Mes échanges avec le personnel de l'établissement, comme avec les associations, montrent que 45 jours, c'est déjà une période très longue à gérer" estime le député. "Je suis sûr que nous allons réussir à nous rassembler derrière un texte rééquilibré. Je ne suis pas dupe : je sais que beaucoup aimeraient qu'on se divise, mais nous ne leur ferons pas ce plaisir !"

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Citoyen-libre - 21/02/2018 - 14:29 - Signaler un abus Et nous ?

    Des associations subventionnées manifestent, des députés qui représentent eux-mêmes et leurs intérêts se montrent, des journaux subventionnés également, etc. Mais ceux qui paient, les vrais, ceux qu'on prélève arbitrairement, c'est à dire ceux de la classe moyenne, pourquoi on ne leur demande jamais rien ? Ce sont uniquement des pigeons ? Leur opinion ne compte pas ? Ce sont pourtant eux qui paient pour tous les autres.

  • Par tananarive - 21/02/2018 - 16:15 - Signaler un abus Et nous ?

    Plus un

  • Par ISABLEUE - 21/02/2018 - 17:05 - Signaler un abus Ben oui;... la France a voté

    et on juste le droit de la fermer.. On ne veut pas être envahis !! On veut qu'on s'occupe plutôt de nos vieux dans les maisons de retraite !

  • Par Stargate53 - 21/02/2018 - 17:05 - Signaler un abus Tous à coté du sujet !

    La priorité c'est que les français ne soient plus importunés par des personnes qui n'ont souvent rien à faire sur notre territoire ou qui veulent, à tout prix, aller en Angleterre ! Notre pays connait un déficit chronique, l'endettement de la France est colossal (2000 milliards €). Le chômage est endémique ce qui signifie qu'il y a un manque d'emplois pour notre population active. Nos systèmes de retraite sont déficitaires et il est annoncé une réforme qui ne sera pas indolore au niveau indemnitaire pour beaucoup de futurs retraité. L'organisation territoriale et le nombre d'élus devront être diminué par économie etc ..... Alors, au risque de choquer tous ces beaux esprits compatissants, à la générosité financée par nos impôts, cette question n'est pas la priorité sauf celle de faire repartir ceux qui n'ont ne sont pas demandeurs d'asile. Avant de vouloir accueillir des externes, la logique veut que l'on règle les problèmes identifiés et qui perturbent un fonctionnement normal de notre pays. Toute somme détournée pour autre chose est un frein à un retour à l'équilibre de nos finances ! Alors, il est temps de retrouver un peu de lucidité recentrée sur nos besoins !

  • Par vangog - 21/02/2018 - 23:53 - Signaler un abus Ces marcheurs sont autistes, sourds, mais pas muets!

    Forts de leur petit pouvoir usurpé à quelques gogos, ils appliquent leur idéologie de décomposition identitaire à la lettre! après le passage de ces fous-furieux, la France sera un vaste champ de ruine que se partageront quelques communautés rendues folles de vengeance...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€