Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 18 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Projet d'attentat de l'ultra-droite : Collomb explique pourquoi Mélenchon n'a pas été prévenu

Le leader de la France insoumise a reproché au gouvernement de ne pas avoir été informé de la menace qui pesait sur lui.

Du calme

Publié le
Projet d'attentat de l'ultra-droite : Collomb explique pourquoi Mélenchon n'a pas été prévenu

Mardi, la police a interpellé 10 personnes, présumées proche de la mouvance d'extrême droite. Elles sont soupçonnées d'avoir pris part à des projets d'attentats contre des lieux de culte musulmans et des responsables politiques, dont le député Jean-Luc Mélenchon et le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner. Ayant appris cette nouvelle via les médias, le leader de la France insoumise a déclaré qu'il aurait "apprécié être informé" de la menace qui pesait sur lui.

La DGSI protégeait Jean-Luc Mélenchon

Ce 19 octobre sur France info, le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb répond au député de Marseille.

"Ce n'était franchement pas la bande la plus sérieuse qu’on ait arrêtée", relativise-t-il, précisant que pendant l'enquête, "on s'est aperçu que les cibles n'étaient pas si précises que cela et qu'ils évoquaient toute une série de cibles potentielles".

Le premier flic de France a également répondu à Jean-Luc Mélenchon qui s'était ému de ne pas avoir pu augmenter les dispositifs de sécurité autour de sa personne et lors des différents événements qu'il a organisés depuis la fin de la campagne présidentielle. "Croyez-moi qu'il y a des gens de la DGSI qui devaient le suivre de manière à le protéger", a assuré l'ancien maire de Lyon. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 19/10/2017 - 14:33 - Signaler un abus Pas si précis que ça, Collombo...

    en réalité, une bande de pieds nickelés qui dessine des noms sur un coin de table, en menaçant "je vais le tuer,celui-là!"...immense fait d'armes, Collombo!...

  • Par matleg - 20/10/2017 - 09:54 - Signaler un abus Manipulation des médias

    Plus ça va plus ça sent la grosse manip pour justifier sur la loi antiterroriste controversée qui devait être adoptée. A moins que cela soit pour faire diversion par rapport à la nouvelle révélation du Canard Enchaîné sur l'affaire Ferrand...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€