Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 01 Octobre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

La production industrielle allemande atteint son niveau le plus haut depuis 2009

Le dernier point haut de l'indice de production industrielle outre-Rhin, qui remonte au mois de mai 2015, a été dépassé de de 1,7 %.

Bonne santé

Publié le
La production industrielle allemande atteint son niveau le plus haut depuis 2009

Au cours des 6 derniers mois de l'année 2015, la production industrielle a connu un recul de "seulement" 1,25%. Crédit Reuters

Avec une hausse de 3,3% au mois de janvier 2016, la production industrielle allemande retrouve un niveau qu'elle n'avait plus connu depuis septembre 2009, avec l'effet de rattrapage du coup d'arrêt de la crise de fin 2008.  

Selon les chiffres publiés par l'Office fédéral des Statistiques, Destatis, cette hausse intervient alors que "les indicateurs avancés", les commandes à l'industrie et les indices de climat des affaires était jusqu'ici en baisse.

Le dernier point haut de l'indice de production industrielle, qui remonte au mois de mai 2015, a donc été dépassé de de 1,7 %.

Selon Maxime Sbaihi, économiste pour l'agence Bloomberg à Londres, le pays était "depuis deux trimestres en récession industrielle". Avec un recul de 0,2 % au 3ème trimestre 2015, puis de 0,5 % au 4ème trimestre 2015, la production industrielle allemande s'était en effet contractée.

Au cours des 6 derniers mois de l'année 2015, la production industrielle a connu un recul de "seulement" 1,25%. Mais par rapport au mois de juillet 2015, la production industrielle outre-Rhin a connu une hausse de 1,86%.

>>>> à lire aussi : Quand la France dégringole dans le classement des partenaires commerciaux de l’Allemagne au profit des Etats Unis : Berlin a-t-elle encore besoin de l’Europe ?

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Anguerrand - 08/03/2016 - 13:52 - Signaler un abus Les FN - socialistes vont encore nous expliquer

    que la politique économique allemande est mauvaise et surtout il faut garder le " modèle social" français qui se meurt et étouffe la France. Bien sûr MLP fera de la France un pays prospère en faisant ( encore plus" de socialisme.

  • Par vangog - 08/03/2016 - 20:03 - Signaler un abus Avec un niveau de charges deux fois moins élevé que la France

    UMPS, l'Allemagne a su tirer son épingle du jeu ambiant...vers les Balkans, la désorganisation et la guerre ont mis les économies à la merci de l'Allemagne. L'ouverture à l'est lui a apporté les travailleurs à bas coût nécessaires à son épanouissement industriel. Alors que vers l'est et le sud, ses ex-concurrents faisaient le choix du gauchisme et de la régression économique et sociétale...comment ne pas s'en sortir bien avec un tel tableau favorable? Ne nous étonnons pas que l'Allemagne ait besoin de main d'œuvre, beaucoup de main d'œuvre. Et pour cela, elle est prête à aspirer toutes les forces vives du Moyen-Orient...elle laissera à ses voisins le soin de prendre en charge les malades et les personnes âgées. Ce tableau ressemble fort à l'Allemagne socialiste d'avant guerre, et Merkel est un nouvel Hitler, prêt à écraser tout le monde sous son passage, pour la seule grandeur de l'Allemagne. Et cela tombe bien! Car nos dirigeants gauchistes sont en plein syndrome munichois...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€