Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 02 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Immobilier : les prix poursuivent leur baisse

Les prix s'effondrent en Languedoc-Roussillon, en Poitou-Charentes et en Auvergne.

Dégringolade

Publié le
Immobilier : les prix poursuivent leur baisse

Selon le réseau d'agences Century 21, qui publie, ce lundi 5 janvier, son bilan de l’année écoulée, l’érosion des prix, entamée en 2012, s’est poursuivie en 2014, avec un repli de 2,8 %, surtout marqué au second semestre. "Les prix vont encore reculer car les salaires ne vont pas beaucoup progresser et les taux des crédits immobiliers, déjà très bas, ont très peu de chances de baisser encore", affirme Laurent Vimont, le PDG de Century 21.

Selon le réseau, les prix du m² ont reculé de 1,9% en 2012, de 1,8% en 2013 et de 2,8% en 2014. Du coup, en moyenne, le m² vaut aujourd'hui 2 496 euros en France.

Cette baisse des prix affecte toutes les régions, à l’exception du Limousin. Elle est spectaculaire dans le Languedoc-Roussillon (– 7,4 %), en Poitou-Charentes (– 6,7 %) et en Auvergne (− 5,6 %), régions touchées par le chômage.

A Paris, le prix moyen du mètre carré se stabiliser à 8 230 euros.

Parallèlement, les transactions mettent plus de temps à se conclure. En 2014, il aura fallu en moyenne 94 jours pour vendre un appartement contre 85 en 2013. L'évolution est moins spectaculaire mais va dans le même sens pour les maisons : 96 jours l'année dernière contre 94 jours en 2013.

Face à ce mouvement de baisse des prix, les acheteurs en profitent pour acheter des logements un peu plus spacieux : en moyenne 110,8 m² en 2014 pour une maison soit 1,74 m² en plus par rapport à 2013 ; 57,4 m² pour un appartement, soit 0,26 m² supplémentaires par rapport à 2013. L'achat moyen s'établit à 200 443 euros, soit 83,3 m².

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Anouman - 05/01/2015 - 22:27 - Signaler un abus Baisse de l'immobilier

    C'est donc le moment de changer. Car si ça baisse de 10% et que l'on vend un bien à 200000€ on en tirera 180. Et si on vise un bien à 350000€ on devrait l'avoir à 315000€ (et encore plus c'est cher et plus ça baisse). Donc on récupère presque la baisse du prix de vente de son bien puisqu' au lieu de rajouter 150 on rajoute 135. Finalement ce n'est pas forcément mauvais si on cherche mieux.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€