Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 28 Juin 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Le prix Goncourt attribué à Mathias Énard, le Renaudot à Delphine de Vigan

Révélés au musée du Bardo à Tunis le 27 octobre dernier, les quatre finalistes du Goncourt 2015 accordaient une place centrale de leurs romans aux relations délicates entre l'Occident et l'Orient.

Récompenses

Publié le
Le prix Goncourt attribué à Mathias Énard, le Renaudot à Delphine de Vigan

Pour prétendre au Goncourt, il faut d'abord "une histoire, une écriture, une ambition", avait expliqué Bernard Pivot. Crédit Reuters

L'écrivain Mathias Énard a remporté le prix Goncourt pour son roman "Boussole" (Actes Sud), et ce dès le premier tour avec six voix, contre deux pour Tobie Nathan et une pour Hédi Kaddour. Il succède ainsià Lydie Salvayre (Pas pleurer, Seuil), qui avait obtenu le Goncourt 2014.

Cette année, le jury du Goncourt devait délibérer entre Hédi Kaddour, (récemment récompensé par le Grand Prix du roman de l'Académie française pour Les Prépondérants, éd.

Gallimard), Tobie Nathan (Ce pays qui te ressemble chez Stock), Mathias Énard (Boussole aux éditions Actes Sud) et Nathalie Azoulai (Titus n'aimait pas Bérénice chez Pol). 

Révélés au musée du Bardo à Tunis le 27 octobre dernier, les quatre finalistes du Goncourt 2015 accordaient une place centrale de leurs romans aux relations délicates entre l'Occident et l'Orient. Pour prétendre au Goncourt, il faut d'abord "une histoire, une écriture, une ambition", avait expliqué Bernard Pivot, président de l'Académie Goncourt, mardi matin sur France Inter.

Le prix Renaudot a quant à lui été décerné à Delphine de Vigan pour son livre D'après une histoire vraie (éd. JC Lattès).

 
 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€