Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 01 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Primaires américaines : Ted Cruz, conseillé par un conspirationniste anti-islam

Le principal rival de Donald Trump est désormais entouré de Frank Gaffney, réputé pour ses théories fumeuses.

Bien entouré...

Publié le
Primaires américaines : Ted Cruz, conseillé par un conspirationniste anti-islam

Pour faire mieux que Trump, il faut faire pire que Trump ? Son principal rival Ted Cruz s'est entouré d'un conseiller sulfureux pour sa campagne. Fondateur d'un think tank réputé "extrémiste", le Center for Security Policy, Frank Gaffney est un ancien de l'administration Reagan. Mais il est surtout connu pour ses positions dures contre l'islam, considéré comme "une menace pour la sécurité nationale." Selon lui, les musulmans vivant en Amérique cherchent à imposer la charia aux Etats-Unis.

Mais, Frank Gaffney est aussi un adepte des théories du complot. A le croire, les musulmans ont "infiltré le gouvernement fédéral" et il a soutenu que Barack Obama "pourrait bien en être un, lui aussi." Il avait aussi accusé Huma Abedin, une conseillère d'Hillary Clinton, d'appartenir aux Frères Musulmans.

L'annonce de son soutien est une petite surprise car beaucoup d'observateurs estimaient que le conseiller roulait pour Donald Trump. Ce dernier avait déjà fait référence à Franck Gaffney dans un discours contre la présence des musulmans aux Etats-Unis. Quant au milliardaire, ses conseillers ne sont pas connus. "Je parle avec moi-même, numéro un, parce que j'ai un bon cerveau et j'ai dit plein de choses" expliquait-il récemment à Politico." Je sais ce que je fais et j'écoute plein de gens, je parle à plein de gens et au moment venu je vous dirai qui ils sont. Mon premier consultant, c'est moi-même, et j'ai de bons instincts pour ce genre de choses."

A LIRE AUSSI - Grogne dans l’armée, retour des espoirs de grand soir chez Besancenot, violences autour de la campagne Trump… nos démocraties sont-elles aussi stables qu’on le croit ?

 

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€