Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 30 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Primaires américaines : Donald Trump et Hillary Clinton prennent le large

Les favoris ont répondu présent et remporté la majorité des Etats votant lors de ce mardi exceptionnel.

Verdict

Publié le
Primaires américaines : Donald Trump et Hillary Clinton prennent le large

Cette fois, Donald Trump a bien montré qu’il était un véritable bulldozer électoral. Le milliardaire a ainsi remporté 7 Etats sur les 12 qui votaient à la primaire : l’Arkansas, la Géorgie, le Tennessee, l’Alabama, la Virginie, le Massachusetts et le Vermont. Surtout, il réussit l’exploit de gagner malgré les profils très différents des électeurs. C’est bien simple, personne chez les Républicains n’avait réussi à remporter la série qu’il a réalisée, mêlant Etats du nord-est, modérés, et Etats du sud, conservateurs.

Restent des miettes pour ses poursuivants : Ted Cruz remporte l'Alaska (de très peu), le Texas et l'Oklahoma tandis que Marco Rubio arrache le Minnesota.

Côté démocrate, la lutte est un peu plus serrée mais Hillary Clinton continue de distancer son rival Bernie Sanders. Sur les 11 Etats votants, elle en a remporté 7 : la Géorgie, la Virginie, le Tennessee, l’Arkansas, le Texas, le Massachusetts et l’Alabama, confirmant ainsi qu’elle est bien la candidate favorite des Afro-Américains. De son côté, Bernie Sanders gagne 4 Etats : le Vermont, le Minnesota, le Colorado et l'Oklahoma. Si la défaite n’est pas encore au rendez-vous (il reste 35 Etats à voter), il devra absolument trouver de nouveaux électeurs pour venir titiller Hillary Clinton.

Rendez-vous désormais le 5 mars prochain. Les Républicains voteront en Louisiane, au Kansas, Kentucky, Maine. Côté démocrate, ce sera la Louisiane, le Kansas et le Nebraska.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Liberte5 - 02/03/2016 - 10:02 - Signaler un abus Les chose sérieuses commencent pour les Républicains.

    les élites républicaines vont devoir faire avec D. Trump. Mais D. Trump va devoir amorcer un rapprochement pour pouvoir rassembler les républicains. Cela ne va pas être simple, mais il peut s'il est bien conseillé, il peut y arriver. Ce qui n'est pas gagné Les prochains jours vont être primordiaux.

  • Par vangog - 02/03/2016 - 11:22 - Signaler un abus Trump bouleverse les vieux clivages politiciens, bravo!

    Il est en phase avec la modernité, qui s'irrite des dogmatismes et des manipulations journalistiques...ces journalistes qui font croire aux benêts manipulés, que Hilary va battre Trump, si les Républicains doivent choisir Trump...Cela prouve simplement que la gauche américaine a peur de Trump, plus que de Rubio et Cruz...et que Trump à toutes ses chances, contre Hilary-l'hilare!

  • Par Texas - 02/03/2016 - 17:48 - Signaler un abus Eau tiède ?

    La Cartellisation du Pouvoir est plus à l' origine de son succès , alors que les élus Républicains n' ont opposés qu' une résistance symbolique aux errements Démocrates . Le langage est direct chez Trump qui ne comprend pas qu' une Administration s' intéresse plus aux illégaux qu' a ses vétérans . Et les sujets sont tellement multiples depuis l' élection d' Obama qu' il est impossible d' en faire une liste . A propos de timidité , les Républicains de France sont extrêmement silencieux sur l' immigration incontrôlée . Prévoir de la viande de hyènes aux repas des prochaines élections , si vous voulez trouver l' inspiration de Trump . C' est pas gagné . .

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€